« * L E S * O I S E A U X * | Accueil | * C L E M A T I T E S * »

18 juin 2016

Commentaires

monique

Ce petit souffle qui caresse les herbes est douceur, aujourd'hui chez moi en Provence le vent gifle sans vergogne les herbes avec violence, les couche sur le sol, les arrache, les déchire...

Annick

en un flash de crash,
le tronc a disparu,
laissant les herbes folles,
jouer avec le vent,
quoique parfois très folles,
elles travaillent si dur,
pour mettre au grand jour,
des trucs pas chouettes,
pour pouvoir vivre au plus,
des personnes fragiles,
ils méritent le respect,
de la libre expression.

Barberine

En lisant quelques lignes de Colette !

véronique

@ et le vent dans les herbes folles encore et encore

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.