« Eté ...4 | Accueil | ... Et la bannière ... »

20 août 2012

Commentaires

chri

Booz s'était couché de fatigue accablé ;
Il avait tout le jour travaillé dans son aire ;
Puis avait fait son lit à sa place ordinaire ;
Booz dormait auprès des boisseaux pleins de blé...

Victor Hugo.

monique

Regarder quelqu'un dormir est chose étrange, l'enfant qui dort dans son lit, le clochard sur son banc, le travailleur épuisé à même le sol ...il y a là matière à réflexion et voilà une image en ce sens très étrange comme si la nature autour venait adoucir cette scène. Beau !

monique

......Un peu comme si cet homme fatigué avait droit lui aussi à son baldaquin.....

Grandmouta

Cette photo m'émeut tout simplement ...

Annick

Une image émouvante,
de telle la vie d'être,
pour la majorité d'humains,
qui se tuent à la tâche,
certains n'ont pas le choix,
c'est juste pour manger,
et même pas chaque jour,

d'autres qui ont le choix,
de se mourir aussi,
pour le luxe inutile,
ceux là ne sont pas à plaindre,
ou juste pour leurs âmes,
qui n'en a rien compris,
du bel sens de la vie,

être en suffisance,
sans gaspiller jamais,
et encore moins le luxe,
surtout si fabriqués,
par des mains innocentes,
que celles des enfants.


TRES BELLE IMAGE, Véronique, JE VOUS EMBRASSE,
pour toute l Humanité, ou l'Inhumanité qui s'en dégage,
libre à chacun de percevoir,

QUE LE LUXE C'EST L instant de vie,
c'est précieux une vie,

c'est Tellement de dedans,
qu'il faut se la serrer,
AIMER AIMER ENCORE
SON JOUR SON PETIT MIRACLE
d'être épargné de pire!

Annick

La vie c'est cette injuste
Tout dépend où on né
Mais parfois le plus riche
Est celui qui voit clair
Les messages du coeur

L'argent brouille les âmes
Et le peu se suffit
Pour être vivant sur terre
Tant de manques inutiles
Quand on regarde vraiment

Et puis l'entendre la vie
C'est pas cliquetis de pièces
Mais regards de tas de gens
Comme vous comme moi comme ceux

On est tous en chacun,
UN HUMAIN, ce me semble?
Ô que oui dites moi oui
Que la terre promise...

Annick

Lui aussi et bien plus
A le droit de DORMIR
C'est vital d'un Humain
Bien plus si fatigué
D'avoir tant travaillé
Quand d'autres oisifs le sont
De juste s'ennuyer
A voir sans rien à voir
Juste le brillant il brille
Dans leurs regards si noirs
Et juste un tiroir caisse
Peut les illuminer
Les rendre encore plus sombre
Le fond de tiroir vidé

Desolee, forte image, alors big émotions...

véronique

@ TOUS
il m'a émue aussi cet homme épuisé, dans la chaleur, sous son baldaquin de feuilles !
un court instant, je me suis demandé s'il dormait vraiment ou s'il ....
je l'ai photographié très vite, peur de le réveiller et j'ai passé mon chemin !

Durance

Troublant,émouvant,comme vos images.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.