« Sur la grève ... | Accueil | Et je suis si petite ... »

19 mai 2009

Commentaires

lusyamcoga

Des paysages et des couleurs bien typiques ! plein d'authenticité... un bel endroit pour se recueillir !
--> Lusyamcoga
terre d'Irlande que j'ai pu découvrir un peu ...

David

quand la route ouvre sur la mer
elle ne lui signifie que l'infini
--> David
on marche dans la lande, on aperçoit la falaise au bout et puis l'on devine très vite, qu'après, il n'y a plus rien !
ou presque ! l'atlantique s'avance

Annick

Elle est triste, nostalgique, mais fort Fort jolie cette image.
--> Annick
ces moments là sont riches aussi Annick !
marcher seul au bord de l'océan .... rien autour ! à part le vent

monique

Entre ciel et mer seul avec son coeur, on frôle la beauté et la vérité comme on frôle les nuages et le vent marin caresse ces instants sublimes.
--> Monique
et l'on a beau connaitre, chaque fois on ressent la même émotion ! la mer, le vent, le ciel, on est tout seul, envie de dire on est bien

philippe

Comme j'aimerai être ce personnage sur votre photo...
--> Philippe
je ne sais pas si vous connaissez ce pays Philippe ! mais des paysages comme celui là, il y en a après chaque virage !
j'y retournerai pour découvrir encore

k@

J'adore les lignes de cette photo, très très belle compo !
--> K@
et au bout de ce chemin, pour de vrai ! y avait plus rien K@ ... à part la falaise et puis juste après le vide

R.Rose

Quelle jolie planète...
--> Rose
la planète bleue, Rose !

David

le billet chez moi vient de la photo, chez vous...
--> David
les photos nous suggèrent la même chose David ... votre texte plus complet comme toujours :o)
merci

grandmouta

Tout devient si calme...écoute même les vagues ne sont plus qu'un murmure...
Des promenades qui me sont familières , presque en face!!
--> Grandmouta
si l'on se penche un peu, presque en face Grandmouta...
les vagues et le vent sont les mêmes ! promenades que je devine, tant les souvenirs sont présents

lasiate

marcher dans le vent vers nulle part dans l'ivresse des senteurs marines
--> Lasiate
Grand bonheur ... et pour moi, les occasions se font de plus en plus rares

Annick

Marcher seule
Juste se sentant être
Livre dedans le vent
Derrière le dos
Ou de pleine face
Paisible de liberté
Si durement gagnée
A les marcher ses jours
Avec tant et tant dans un seul
Là se laisser planer
Pourtant les pieds au sol
Et puis ouvrir tous grands ses bras
Courir rire s'élancer
C'est bon la vie de soi

10fraction

une merveilleuse photo Véronique, densité des tons et surtout une photo qui se laisse interpréter et qui interpelle

vézère

un endroit qui appelle et permet la rencontre avec soi-même.Précieux,pour rencontrer les autres,vraiment.Très beau!

marlowe

Un paysage romantique pour les amoureux des grandes promenades à la mer et du thé bien chaud...

  amichel

(annick) « marcher seul au bord de l'océan ....
rien autour ! à part le vent »
aller au bout de la route
poser son sac de doutes
entre ciel et mer
où l'infini se perd
(annick) « Là se laisser planer
Pourtant les pieds au sol
... ouvrir tous grands ses bras
Courir rire s'élancer... »
donner des ailes à son âme
bercer son cœur en larmes
danser au creux des lames

aller au bout de la route
quoiqu'il en coute
n'être de la vie pèlerin
et n'espérer plus rien
que la terre la mer et le ciel
entre soi et le mystère éternel

(annick) « marcher seul au bord de l'océan ....
rien autour ! à part le vent »

Florence

Ben au moins en se balladant par là, on ne doit pas sentir le renfermé ! :-)

Annick

j'en pleure presque, amichel, c'est magnifique, je suis très très très émue,
merci je suis touchée amichel, Là, vous savez là de Là!

je suis très émue, amichel.

et je vous recite en me citant,
" n'être de la vie pélérine
et n'espérer plus rien
que la terre la mer le ciel
entre soi et le mystère éternel "

Ah, Véronique, amichel et vos images, c'est si grand de vie! telle!

Still

Ballade en fin de terre... C'est très beau , une fois encore.

Christian

Il ne reste donc plus qu'à plonger pour aller plus loin.
J'ai comblé mon retard pour suivre votre voyage.
Je suis essoufflé maintenant.
Heureusement que la route s'arrête pour un moment de repos.
Bonne nuit véro.

Chachat

On the green road again !

véronique

--> Merci à vous tous !
Annick et Amichel, vous faites une bonne équipe dites moi ! garder précieusement ces mots là une fois encore
Christian, il n'est jamais trop tard, Still posez vous un moment, et lisez nous quelques lignes !
10Fraction, les paysages vous savez si bien faire
Vézère à la rencontre des autres comme souvent !
Marlowe qui rêve d'aventures :o) Florence qui respire à grands poumons et Chatchat qui trottine juste derrière tout le monde !
bonne promenade à tous !

Cathy (l'autre)

Laissez-les dans les cartons les plans d'la planète
Faites-les sans moi, n'oubliez pas les fleurs
Quand ces rétroviseurs là m'passent par la tête
J'ai du feu sur le gaz et j'm'attends ailleurs
Je fais que passer ma route
Pas vu celle tracée
Passer entre les gouttes
Evadé belle

Maxime Leforestier

Annick

juste une petite précision, que j'avais vue de suite, mais ce n'était pas l'essentiel de mes émotions,
alors je dis ce jour, a michel, véronique...


dans votre texte amichel,
(annick) « marcher seul au bord de l'océan ....
rien autour ! à part le vent »
et bien ce sont les mots de véronique!

j'avais écrit...
Marcher seule
Juste se sentant être
Livre dedans le vent
Derrière le dos
Ou de pleine face
....puisqu'à mes yeux, on est le livre de soi qui s'écrit son jour chaque instant, en vécu, se vivre, et à se vivre devant...

mais vous avez vu tout cela,
votre oeil bien plus ouvert que le mien..

véronique

--> Cathy
et toujours vos références à nos belles chansons Cathy ... merci de nous les chantonner
--> Annick
vous me faites sourire Annick .. c'est vous qui m'inspirez alors
belle journée

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.