« La robe Blanche ... | Accueil | Réflexion ... »

27 février 2009

Commentaires

Christian

Sur la froideur de ce banc de pierre
Elle est plongée dans sa prière
Sa pauvre main tremblante
Attend la petite pièce trébuchante
qui enchantera sa vie d'un instant
pour retomber aussi vite dans le néant.

Solitude pesante devant cet édifice bourgeois
dont la façade n'a d'accueillant que de faibles lueurs fugitives.

Dommage que vous ayez coupé les pieds, mais l'atmosphère lourde et pesante sur cet être frêle fait oublié ce petit défaut.
Bonne journée plus légère Véro
---> Christian
ah oui les pieds... vous avez raison Christian !
me manque encore quelques bons réflexes

Marlowe

Baisser la tête, lever la tête... baisser, lever... toujours ça.

ChristopheB

Où cela se trouve-t-il ?
---> ChristopheB
Paris, un musée... je ne sais plus lequel !
je ne note rien et j'ai tord, puisque j'oublie absolument TOUT

Florence

Cela me dit quelque chose ce lieu ... Hôtel de Sully ?
---> Florence
je ne me souvenais plus, mais maintenant que vous le dites oui !
Hôtel de Sully Florence
votre mémoire est bien meilleure que la mienne qui défaille vitesse V :o(

lasiate

un petit effort de cadrage et la photo eut été bien meilleure. Pourquoi avoir coupé cette femme assise au 1erplan
---> Lasiate
maintenant que vous et Christian me le dites, je ne vois plus que çà
j'aurai l'oeil la prochaine fois

grandmouta

une seule fenêtre entre-ouverte pour s'évader !
---> Grandmouta
bien vu ! je ne l'avais pas remarquée cette ouverture ...

David

dans le rythme inaltérable de l'architecture,
une main humaine a ouvert une fenêtre,
une vie humaine s'est posée un instant
et on respire
---> David
vous l'avez remarquée aussi cette fenêtre entr'ouverte ...

chriscot

Hé oui c'était pour l'autre, mais ce matin, à l'heure où j'ai commenté, il, ou plutôt, elle était là...
---> Chriscot
j'ai fait un copié collé sur la note " d'aujourd'hui" ...
tout est sous contrôle Chriscot :o)

  amichel

près d'un bel hôtel indifférent
sur un banc de pierre
un coeur fatigué
endort sa solitude
---> Amichel
elle semble fatiguée c'est vrai ! son coeur, je ne sais pas

10Fraction

ça m'étonnera toujours.Pourquoi est-elle au bout du banc.Se réfugier oui, mais inconsciemment,elle attend quelqu'un!
Bon début de WE Véronique
---> 10Fraction
un rendez vous, sans doute ! mais elle semble triste :o(

francesco

...si petite mais tellement importante....
---> Francesco
le maillon de la chaine Francesco

Gérard Méry

Pas toujours réjouissant que d'être entre quatre murs, sauf si l'on est à l'extérieur. Impressionné pas cet imposant bâtiment.
---> Gérard
Florence me rappelait ( parceque j'avais oublié ) que le bâtiment derrière était l'hôtel de Sully...
Paris et ses merveilles Gérard

Alline

Incroyable... !! le musée s'efface.... on ne voit qu'elle sur ce banc de pierre..!!!!. perdue dans ses pensées les plus secrètes

véronique

---> Alline
elle se fond dans le décor pourtant !
sans savoir pourquoi, je pense qu'elle est vraiment seule

Still

Un refuge sous le regard aveugle des fenêtres innombrables...

véronique

---> Still
toutes fermées les fenêtre sauf une ! issue de secours :o)

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.