« Le passage... | Accueil | Dimanche ... »

11 janvier 2008

Commentaires

amichel

mouais ! cet homme ne me paraît pas vraiment rechercher la solitude .
Il semble s'être mis un peu à l'écart pour s'occuper de lui : soit il se cure les ongles ou s'enlève une charde du pied .Il est très concentré pas retiré en lui-même ,n'a rien du bonze .
La photo en nb est interessante mais ne s'accorde pas au titre .
mais j'ai rien à proposer ."la critique est aisée mais ..etc etc "
peut être quand même à cause de la brindille qu'il machouille: a poor lonesome buffle boy

Nicolas

D'accord avec Amichel... ce type veut peut être simplement en griller une malgré l'interdiction...

henri

Si on ne peut plus machouiller une allumette tranquille! C'est dingue ;-)

Florence

Il a l'air si grave, si concentré...

f.émer

eh oui pour les occidentaux ( et parisiens...mdr ), un homme qui s'arrête et qui prend le temps de se poser, c'est extra-ordinaire...
il y a du bonheur à savoir trouver et retrouver son Moi comme un ami...
euh petits français et françaises, je vous donne le droit de travailler plus!!! ( ...pour le capital de qui?...euh cela m'a échappé excuse Véronique! )

Tatiana

très joli cadrage et belle lumière... cela dit je ne ressens pas non plus la solitude ;)

véronique

-> Amichel
le titre m'est venu sans doute parceque je suis influencée par les évènements qui traversent ma vie en ce moment ...la solitude sans doute pas, peut être voulais je simplement parler du recueillement ...mais comment pouviez vous le savoir !

-> Nicolas
sans doute NIcolas... au milieu des vieilles pierres du temple ! il est tout simplement bien

-> Henri
c'est vrai çà Henri ! mais jusqu'ou ira t on ...

-> Florence
premier commentaire d'une " femme " et vous ressentez comme moi la concentration et la gravité !
je suis rassurée .. merci Florence

-> Tatiana
je me suis trop projetée dans cette image Tatiana, c'est pour çà ! tant mieux si vous, vous voyez autre chose

Gérard

On peut être très bien entourée..mais si seul(e) par moment, oui la solitude exciste.

Tietie007

Solitude ou recueillement ?

elaine

ou plutot l attente... peut etre, moins tragique alors.

Annick

il est très émouvant, cet homme, en lui..

Catherine

préoccupé ?
Dans sa solitude il cherche...

un taxi parisien

Encore un qui est parti fummer dehors

Jevie

Parfois il est bien de s'asseoir et de reflechir, de s'evader, de se perdre dans ces pensées...
Un joli thème, une superbe image, un sujet qui donne au cliché toute son intensité....dommage qu'il soit trop au centre...
Ge

David

je gratte la zone avec ma pièce.
surtout ne pas découvrir la zone d'à côté
ouais 10€!!
vive la laossienne de jeux.
___________________________
ce qui est formidable avec ces vieilles pierres
c'est qu'elles ne s'usent pas d'accueillir tant d'hommes
qui se posent en tailleur
elles s'adoucissent, et continuent leur œuvre
apaisante.

Fifi

Seul(e), ne le sommes nous pas chacun et chacune même bien entourés. C'est lisolement qui est à redouter !
Votre homme semble attentif à une chose bien précise ! Beau n&b Véronique !

f.émer

Véronique, je souhaite que ta réflexion t'amènes à la lumière
il me semblait bien l'avoir senti, à travers tes posts, cette période de questionnement
bises

véronique

->.......................
Recueillement, Prière, communion, chercher et puis peut être comprendre... partir vers une autre solitude.......

philippe

Sur ce très joli support qu'est votre image, je vous présente mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année Véronique, qu'elle vous apporte santé, bonheur, amour et bien sûr encore beaucoup d'inspirations photographiques pour continuer à nous régaler.

Archie

Dans le titre, je vois "autre" comme le mot important.
Le questionnement, ce harcèlement de l'âme humaine, celui qui fait avancer, grandir au delà de tout : il ne regarde pas vers le sol, il regarde à travers le sol, c'est tout la différence.

Et ce qu'il y voit, même si c'est confus pour lui, l'aidera dans sa vie future.

La vie est faite aussi de ces moments là, épuisants. De ces moments là et d'autres, heureusement plus heureux.
Mais je crois que parfois, on atteint pas le bonheur si on a pas répondu à certaines questions ...

Olivier

Une prise toute en profondeur ... mais nul besoin d'aller si loin pour la rencontrer ...

sunny

Revenir discrète ... vers la solitude,
Et deux par deux nous irons ... vers une autre solitude
La corde pour se pendre ... le passage vers une autre solitude ?
En voyant votre tître ce matin, j'ai tout à coup eu envie d'assembler vos en t^tes depuis le début de l'année ... puis je n'ai pas osé !
Ce soir je lis les commentaires et voilà ce que j'ai ressenti : petit passage ... à vide ... et photos qui sont comme des bouteilles à la mer .

f.émer

je vois sunny que nous avons le même ressenti
Véronique bon vsd, malgré tout ( vsd vendredi, samedi, dimanche )

chriscot

...D'avoir vécu le cul sur la pierre tendre
Et d'avoir su m'étendre quand j'étais amoureux
J'aurais vécu obscur
Et sans esclandre
En gardant le coeur tendre
Le long des jours heureux
Pour faire des vieux os
Faut y aller mollo
Pas abuser de rien
Pour aller loin...
Pas se casser le cul
Savoir se fendre
De quelques baisers tendres
Sous un coin de ciel bleu...

S. Gainsbourg...

David

je ne connaissais pas ce texte Chriscot, mais c'est exactement à cela que cette photo me faisait penser. Mais en filigrane, ce sont f.émer et Sunny qui ont développé cette sensibilité qui affleure si souvent ici. Alors j'accompagne ces voeux d'un bon vsd, dans le regard qui voit l'invisible.

chriscot

David, il s'agit du texte d'une chanson chantée de façon profondément par Michel Simon dans le film de Jacques Poitrenaud: "Ce sacré grand-père" 1967... Un des co-scénariste en est Albert Cossery, l'auteur de "Mendiants et orgueilleux"

chriscot

PS: Le mot manquant est "émouvante"...

odile b.

.........................................................................
De tout cœur, itou, avec les copains de bord, vous souhaiter :
Bon VSD (= Veronic's-Serene-Saturday-Dimanche)
et penser avec ces deux autres que
… "La solitude est une tempête de silence qui arrache toutes nos branches mortes"
(Khalil Gibran)
ou encore :
…" s'envelopper dans le cocon de son âme, se faire chrysalide et attendre la métamorphose, car elle arrive toujours"
(August Strindberg)

Bon VSD à vous tous, avec ou sans soleil.
.........................................................................

Annick

comme c'est joli Odile..
bel week.

nina

un petit coucou Véronique et vous embrasser bien fort !

véronique

-> ...................
merci de tous ces messages que j'aurais aimé, une fois encore, reprendre un à un

le mystère de cette "autre solitude" ( excusez moi David ) me pèse...

Catherine

Parfois bleue comme l'air dont tu as besoin,
Tu la cherches comme de l’oxygène,
Un moment de paix
Où tu t'retrouves seul avec toi
Pour te régler tes comptes.

Puis y'a des jours
(Des jours parce que c'est forcément trop long
quand elle est comme ça)
Où elle est grise,
Grise comme la foule,
La foule où s'bousculent des manteaux noirs et blancs,
Grise comme tes lèvres à l'envers
Que les larmes ont délavées
Tellement t'as chialé
De te sentir seul même au milieu des autres !

La solitude, ça a plusieurs couleurs
Parce que la solitude
Ça prend plusieurs sens ;
C’est être seul ou se sentir seul
Ou les deux à la fois.
C’est un soupir ou un désir,
Une larme ou un sourire ;
Un ballon que t'as envie d'garder pour toi
Ou un ballon qu't'as envie de lancer à quelqu'un ;
Un mot qu't'as compris tout seul
Ou un mot qu't'as besoin de partager
Ou encore un mot qu't'as besoin d'comprendre avec quelqu'un ou plusieurs
Et si y'a personne
Tu te sens seul et t'apprends
Trop fort et trop vite
Le mot solitude.
Solitude,
Un des rares mots qu't'as jamais cherché dans le dictionnaire :
Mais tant qu't'es dans ces solitudes-là
T'es dans la vie et tu peux garder espoir,
Espoir que le rose revienne sur tes joues
Comme une fleur enfin éclose
Au jardin de ta tristesse.

Ouais, même que t'as espoir de l'apprivoiser parfois
La solitude,
La solitude,
Et d't'en faire l'ami des mauvais jours,
Le pote qu’est toujours là
Même quand t’as pas envie,
Le pote qui t’quitte jamais
Même que parfois, si c’était pas ton pote,
Tu lui dirais d’se barrer
Voir ailleurs si t’y es pas !
Mais voilà t’y peux rien,
La Solitude
Des fois tu n’la choisis pas !

Et puis, il y a l'autre solitude
Celle qui vient
Même quand tu t’sens entouré et qu’t’es pas seul.
L’autre solitude,
La blanche où coule le rouge de la douleur des autres,
La solitude où toi,
Toi, tu ne sais plus rien
Parce que t’es parti pour toujours dans le silence,
Le silence d’où on ne revient pas.
C’est ton autre solitude
Celle qui,
Dans leurs larmes rouges
Avec pour mouchoir ton souvenir,
Laisse les autres seuls.
Seuls, seuls.

Ton autre solitude,
Ta mort,
Quand c’est toi qui pars,
Elle fait souffrir les autres.

Le Cagou

Pause travail.
Bonsoir a tous,
Merci beaucoup, Veronique pour cet interessant cliche.
Ne dramatisons pas. Notre personnage se repose tout simplement. Est il en solitude?
Non, il reflechit et il pense au repas du soir.
Une petite pose. Une detente.
Tout simple.
Il sera frais et dispos dans quelques instants.
Tres bonne fin de soiree a vous, Veronique.
A bientot a tous, amis visiteurs de ce site simple et genial. Marc
Merci beaucoup pour vos commentaires Veronique.

vera

bizarre ce rapport completement angoissé a la solitude- la paix des autres, ouf, rien de meilleur!!! que d etre par e pour soi meme - seule instant de creativite, non???????????? :-))

véronique

-> Catherine
juste un tout petit mot de rien Catherine.... que tu sauras entendre tout simplement : merci

-> Marc
oui, demain il ira mieux

-> Véra
cette image a pris un tout autre sens Vera ...au fil des heures
mais vous avez raison, pourvu que "l'autre" soit en paix

Still

Un beau portrait paisible.

véronique

-> Still
c'est exactement çà Still...

jms

Dans un décor qui ressemble au site Angkor, ce monsieur dans cette belle lumière se trouve dans les conditions optimales pour la rêverie. Belle capture !

véronique

-> jms
vous avez raison jms, nous sommes bien à Angkor ! et un peu partout, les gens se posent ! que j'ai aimé cet endroit de recueillement

véronique

-> jms
vous avez raison jms, nous sommes bien à Angkor ! et un peu partout, les gens se posent ! que j'ai aimé cet endroit de recueillement

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.