« Et deux par deux, nous irons ... | Accueil | Le passage... »

09 janvier 2008

Commentaires

henri

Oui mais c'est une corde pour nain de jardin! Ce n'est donc pas trop grave ;-) Joli post traitement

jms

Un jour tu verras... on se rencontrera...

f.émer

une porte de grange?...
inquiétant ce titre!!!!
là c'est une corde avec un noeud! un pense bête en somme! ne pas oublier le pain! ou ne pas oublier de traire la brebis....ou penser à mettre une photo sur le blog...qui va les faire réfléchir....

lasiate

on joue tous à se faire peur . Une corde à se pendre le ptit doigt ;)

le Pierrot

Je pense que je pourrai pas y passer la tete...
tant mieux, car elle aurait cassé...
bonne journée Véro...

chriscot

On peut préférer la corde pour s'éprendre...
Un beau carré sur fond...

vera

le lien des couples ..et le couperet des meilleurs voeux de bonheur... AHAHAH! et bonne annee a toi!!-mais moi je ne me pends pas, meme s ' il tombe des cordes!

sunny

Cette corde est une seconde poignée pour tirer cette vieille porte grincheuse ! Belle photo et tant de souvenirs reviennent quand je la vois !

Tatiana

Trop courte pour me pendre.. mais quelle idée véronique ;D

un taxi parisien

Ben ça va pas la tete,c'est ça les nouvelles résolutions de l'année 2008,moi je conseille un bon bain chaud,un brushing,un petit tour chez l'esthéticienne et pour finir faire solde à paris pour s'acheter plein de petit truc mignon .

C'est pas mieux comme programme

barfly

t'as une petite tête!!!

Annick

et ben c'est pas gai tout cela,
et pourtant ce n est qu une porte et un bout de ficelle,

je vous souhaite une fort bonne journée, avec la ficelle comme corde à dansersauter...c'est plus gai

Archie

Ainsi donc tu l'as trouvé, cet endroit que je recherche depuis tant d'années ! Félicitations Véronique !
Depuis que je suis gamin, je me suis toujours demandé quel endroit correspondait vraiment à cette étonnante expression d' "aller se faire pendre ailleurs" !!!

Ailleurs, soit, oui mais où ? (Dire qu'il aura fallu que j'attende mes cinquante ans pour apprendre ça ...)
J'aime beaucoup cette photo. Je regrette de ne pas pouvoir lire ce qui y a été marqué à la craie, mais bon.Tant pis. Heureusement, il y a des toiles d'araignées...

Jevie

Tirez la chevillette et la bobinette cherra....et un joli minois vous apparaitra......
Allez sonnette et ribambelle que de gens heureux sur ce blog et distribution de bonheur.....rires
Un très joli cliché, un beau traitement d'image...
Ge

FreZ

Beaucoup plus terre à terre, je suis persuadé qu'elle sert à bloquer la porte de ces toilettes de jardin, quand elle est occupée. Non ? :)

odile b.

........................................................................................
Judas façon ancienne chez la Chèvre et les Biquets jolis : juste la place de montrer la patte blanche de Maman Chèvre et de voir que ça n'est pas... lou lououououp !!!
........................................................................................

Gérard

Il y a mieux à faire Véronique..par exemple se pendre à votre coup !

Gérard

Cou...bien-sûr..j'ai raté mon coup ! alors je n'ai qu' me pendre.

annick

ma toto s en sort vagabonder un peu,
et j attache derrière une longue ficelle,
allez tous à la file indienne,
on va se faire la fête de ce début d'année,
moi la fête c'est quand j en ai envie,
aujourd hui je réveillonne en plein ciel,
et ma toto fait le tour du monde avec sa ficelle si précieuse de tous vos commentaires,

heu? je vais bien, juste un petit délire, c'est que je vais bien. sourire! bises à chacun!

allez youpssssssssssssss,
je m en sors pour de vrai de vrai... je vous embrasse!

et puis qd cela va pas, il faut sonner à la bonne porte amie, ce fut le cas d une maie hier soi, et on est sorties, et ce matin elle va bien.. au téléphone.. rassurée, jeudi dernier, elle avait cette idée de corde au cou, et c'est bien qui elle m en ait parlé...

un jour ou l autre,
cette idée peut passer chez chacun,
et c'est bon d entourer, sortir, entendre celui qui voit passer ses idées noires,
et puis si cela repart, c'est youps de vie!

Véronique

-> henri
peut-être Henri ! mais les nains de jardin ne se pendent pas ... çà se saurait, sont trop heureux pour çà

-> jms
si vous voulez, je vous prête ce petit bout de ficelle pour votre image d'aujourd'hui ... un petit lien en somme!

-> f.émer
maison abandonnée dans un village de provence... une porte fermée et poussièreuse et cette petite ficelle toute proprette ... c'est bizarre cette histoire !

-> Lasiate
mais savez vous que çà fait trés mal de se pendre le petit doigt :o)

-> le Pierrot
essayez d'y passer juste le pied ! non plus, çà ne passe pas ? tant mieux ...

-> Chriscot
je préfère votre version Chriscot ! pour s'éprendre ... parfait ! ( pour votre information photo prise à Banon aprés une halte "au bleuet" !)

-> véra
amusant les associations d'idées Véra ! je vois un tout petit morceau de corde et aussitôt j'y associe le mot pendre ou se pendre !
j'ai cherché un truc plus rigolo mais pas trouvé ! alors laisser ma première impression !
le lien des couples ! c'est bien aussi ! noeud lâche juste ce qu'il faut ...

-> Sunny
vous voilà dans la réalité Sunny ! poignée de fortune pour ouvrir cette porte ou les araignées ont élu domicile

-> Tatiana
pas envie non plus je vous rassure Tatiana... mais instinctivement c'est ce qui m'est venu à l'esprit ! faut pas chercher à comprendre !

-> un taxi parisien
ah ben voilà un taxi! que de bonnes idées ...
vous la trouvez un peu tristounette ma photo !
allez on oublie et on rigole ! merci... je file me dégourdir les neurones

-> Barfly
hé, j'ai pas dit une corde pour ME pendre .... mais une corde pour SE pendre !
mais ce noeud ne m'inspire que çà, je vois rien d'autre et çà m'agace !

-> Annick
les cordes à sauter... comme j'aimais jouer à ce jeu petite fille ! grands souvenirs ...
c'est une image Annick ! tout est OK

-> Archie
et oui, nous irons nous faire pendre ailleurs... là, déjà trop de monde !
j'ai cherché aussi à lire mais rien de clair !un dessin peut être ! seules les toiles d'araignées semblent vivantes

-> Jevie
de temps en temps une image différente, parceque les enfants souriants, c'est pas non plus tous les jours !
ce doit être l'ambiance générale qui me fait monter des drôles d'associations d'idées
allez demain de la couleur ... peut être :o)

-> Frez
je reconnais là, votre côté " pratique"
ce n'est pas une porte au fond d'un jardin, mais au centre d'un petit village ! une alarme quoi ! si on tire dessus, elle se me à hurler. Modèle récent...

-> Odile
la plaque m'intrigue aussi ! se soulève t elle ? judas ?
montrer patte blanche !
tiens j'aurais pu écrire " patte blanche " ...

-> Gérard
vous pendre à mon cou, mais vous n'y pensez pas ! j'ai tellement mal aux articulations :o)

Véronique

-> Annick
ne roulez pas trop vite Annick ! avec tout ce monde derrière vous ... c'est dangereux !
fait soleil, profitez du bon air

Le Cagou

Patte blanche. ( copieur )
Bonjour a tous,
Bout de ficelle, selle de cheval.
Merci a vous, Veronique pour votre cliche amusant aujoud'hui.
Pas trouve de titre propre. Vous chaparde le votre.
Sommes nous a mi chemin de resoudre le mystere de la chambre jaune?

Il nous faut deplacer notre carre pour y " jetter " un oeil dans ce rebus.
Abrit de montagne, de jardin. Ruine. Dependance.
Bon coup de peinture ferait l'affaire.
Mais vous decrivez bien, Veronique. Le mystere se resoud. Merci.

Bonne fin de journee a vous, Veronique.
Merci pour vos commentaires.
Bonne journee a tous, amis visiteurs de ce site simple et genial. Marc

Free cat

Euh faut ma mettre un trop gros sur ce coup là ! lol ! Ou alors un qui veut juste un peu faire de l'ebrouffe et se rater ! lol
J'aime bien ces trucs là ! j'en fait de temps en temps aussi. C'est toute l'esthétique de "l'art pauvre" italien des années 70.

véronique

-> Marc
petite maison de village un peu abandonnée, cherche acheteur ! envisager quelques travaux

-> Freecat
on peut aussi y suspendre ses souvenis Freecat ...

odile b.

........................................................................................
La Clé du Mystère

La Mairie de Banon auprès de laquelle j'ai pris contact, m'a informée que cette porte était encore dotée, il y a de cela trois ans seulement, d'une petite ouverture croquignolette en forme de cœur, comme on en trouve bien souvent sur les volets de bois, que ce soit dans les cabanons de la campagne des alentours, ou dans les cabanes au fond des jardins...
Pour ce qui est de la trappe, elle aurait été clouée l'année dernière par un couple de p'tits vieux qui avaient l'habitude, chaque année, depuis quarante ans au moins, de venir en pèlerinage dans ce cabanon pour y passer un jour et une nuit et qui en avaient un peu assez d'être dérangés par les sales gamins du coin et surveillés par le p'tit bout de la lorgnette. Tenant à leur tranquillité, ils avaient donc cloué le tapin de bois qu'on voit là et fermé la porte à double tour. On avait entendu "cric-crac"... puis plus rien...

Quant à la ficelle, l'employé de mairie m'a laissé entendre que là... c'était un peu... "mystérieux"... qu'on n'avait pas revu les deux p'tits vieux depuis et que pour ça, il valait peut-être mieux s'adresser à l'Ernestine.
- " à l' Ernestine ?..." j'ai demandé
- " Oui, qu'il m'a répondu : Ernestine Michu !... pour la ficelle, elle saura sûrement... à c' qu'il paraît, l'Ernestine, elle connaît TOUT "...
Ernestine Michu !... mais vous la connaissez bien, vous, Véronique ! elle passe par là, bien souvent, et... c'est vrai qu'elle en connaît des tas de trucs !... Alors si vous l'apercevez, n'oubliez pas d'en causer un peu avec elle, de cette histoire de cabanon, de trappe et de ficelle, histoire de voir si elle serait pas au courant d'un truc louche ou mystérieux, si elle pourrait pas démêler un peu tout ça, qu'on en sache un peu plusse... c'est vrai, c'est pas pour être curieux, mais les trucs bizarres, comme ça, quand on sait pas trop, ça fait toujours un peu peur, par les temps qui courent...
........................................................................................

Fifi

Ben j'attends l'Ernestine Michu pour en savoir un peu plussss....tiens donc!!!

véronique

-> Odile
et bien en voilà une histoire qu'elle est pas ordinaire... digne d'un roman à la Simenon ou le dernier " club des cinq " : "les disparus de Banon." Peut être ont ils fait une indigestion de fromages :o)
Alors pour Ernestine Odile... elle a l'oeil vous savez ! fouineuse comme pas deux !
pas trop de ses nouvelles ces derniers jours, une mauvaise grippe allez savoir !

on attend un peu et on lance un avis de recherche ...

vous penseriez plutôt à une histoire d'amour qui aura mal finie ... parceque toutes les histoires d'amour finissent mal en général !

amichel

complainte du pendu par amour :

***
Braves gens pauvres gens
Ecoutez un instant
La supplique tragique
Autant que véridique
D’un malheureux amant
Que de ce temps
Le diable emporte
Parce que sa belle
Ô femme cruelle
Lui refusa sa porte

……
De la corde du pendu
Ne reste qu’un bout de ficelle
Un petit nœud de rien du tout
Pour rappeler à la donzelle
Qui ne voulut pas
Se pendre à mon cou
Qu’un licou de chanvre
Me parut plus doux
Que vivre sans elle
……

Vous qui passez
Près de la grange
Ayez une pensée
Pour ce cœur étrange
Qui préféra trépasser
Que pleurer à jamais
Son cher ange

Le malheur des uns
Fait le bonheur des autres :

Le violoneux qui chantait
Cette histoire au marché
Ajoutait avec sérieux :
« 20 cm de corde du pendu
pour un écu !
C’est du bonheur dans votre poche »

*****

véronique

-> Fifi
et si on lui envoyait des ondes " subliminales " à Ernestine ? faites comme vous voulez mais moi je tente le coup !

véronique

-> Amichel
alors j'achète le ptit bout de ficelle Amichel
un écu, pas cher pour du bonheur dans la poche ...
contente de vous retrouver moi :o)

dites moi Amichel pendant que je vous tiens, vous n'auriez pas des nouvelles d'Ernestine pas hasard ? on la réclame

véronique

-> Amichel
vous le confirmez donc : les histoires d'amour se terminent toujours mal ! zut de zut ..

odile b.

........................................................................................
Sacrée Ernestine !!!
me semblait bien que sa vilaine grippe se guérirait d'un coup, qu'elle retrouverait vite sa voix et qu'elle ne résisterait pas longtemps au plaisir frétillant de nous en raconter de bonnes à "pas piquer des vers"...
Coucou, l'Ernestine, et bonne santé, surtout !!!
........................................................................................

odile b.

...........................
Violoneux
la corde du pendu
n'est pas bien longue...
20 cm pour un écu
ya mieux à faire !
1 cm pour le même prix
ça f'rait l'affaire
et à c'prix-là
y aurait du bonheur
dans plus d'une poche !!!
...........................

ernestine michu

Alors mère michu ?
Ben alors quoi , que voulez vous donc qu’j’vous dise ?
Le Philémon et la Baucis ,c’est vrai qu’j’les connaît depuis belles lurettes et même plus !
Tous les ans l’amour les ramène au vieux cabanon ,pour fêter dans leur « nid d’amour » leur première fois ;ce qui fait quelques lustres quand même !
Ils se couchent dans le foin batifolent ou.. sendorment ,qui peut le dire ,ma foi depuis qu’ils ont cloué l’œil des coquins d’un carré de bois .C’est bien fait ,z’on qu’à leur foutre la paix ces morveux libidineux !
-et le bout de ficelle ,mère michu ?-
Ah !ben c’est le nœud de l’affaire pour ainsi dire .Faut savoir qu’au matin les amants de toujours repartent à leur vie tranquille,mais ils laissent toujours un petit nœud autour de la poignée de fer pour me faire savoir que la voie est libre et que je peux entrer pour ramasser les œufs de mes poules ..s’il y en a ben sur !
-alors tout est bien qui finit bien mère michu ,on craignait je ne sais quoi ;en fait c’est une histoire toute simple,en vérité
-c’est tout comme je vous le dis ,foi de mère michu .Allez au revoir !
C’est pas tout on cause on cause et qui va traire les vaches hein !
On nous a dit que votre mari tenait une auberge tout près d‘ici ,c’est comment son nom déjà ?.
-l’auberge rouge ,pouvez pas la manquer c’est juste après le calvaire ! A toute à l’heure alors
je vais vous préparer un bon repas et une bonne tisane
-merci mère michu c’est très aimable à vous !
-cornélius sacré bourrique je t’ai dit cent fois de ne pas oublier ton lacet d’étrngleur n’importe où !
j’oublierai plus mère michu je vous le promet et pour ce soir ? la hache ou le lacet

odile b.

........................................................................................
Ouh la la , mère Michu, ça s'complique c't' affaire-là !
Moi qu'avais envie d'avancer à l'Auberge Rouge pour prendre un bon p'tit en cas, je m'disais qu'avec les œufs du cabanon, je pouvais compter sur une bonne omelette baveuse, et mon estomac en rigolait déjà, de trinquer à ces deux-là qu'avaient presque couvé les œufs qu'auraient pu devenir des poussins, qu'auraientpu dev'nir des coqs et despoules...
M'avait l'air sympa votre histoire, au début : y'avait, comme qui dirait, une connivence entre vous, le Philémon et sa Baucis, et puis voilà que vous ramenez là-dessus des histoires cornéliennes, avec un lacet d'étrangleur... Ouh la la ! ça m'embrouille tout ça, et j'aime pas les œufs brouillés. Vous et le violoneux avec sa ficelle à 1 écu les 20cm, tout ça c'est pas clair...

Et puis, c'est chaque fois pareil : quand j'vais voir un policier au cinéma et que l'affaire se corse, je perds les pédales et me faut toute une nuit, au moins, pour comprendre l'intrigue.
Vous êtes forte, mère Michu, pour emberlificoter les histoires !
Pour ce soir, pas d'omelette, pas d'œufs brouillés pour moi ! Un bon tilleul de chez Lipton et au lit. J'y verrai plus clair demain.

N'oubliez pas votre tisane, mère Michu, paraît que ça guérit la grippe et les imaginations : le tilleul d'à côté du cabanon a bien donné, cet été.
........................................................................................

vézère

Pense-bête suranné ou cache-coeur de bois,j'aime bien cette image douce et nostalgique.

L.

J'aime ces bouts de corde...et les couleurs de cette compo, c'est bête peut-être mais je trouve cette photo positive moi, elle me rappelle les vieilles granges où on allait se cacher étant gamines...

Annick

moi aussi, L.?

Sur des portes de granges ou d'écuries ou d étables, un bout de ficelle, placé là et oublié...c'est beau..

Annick

moi aussi, L.

Sur des portes de granges ou d'écuries ou d étables, un bout de ficelle, placé là et oublié...c'est beau..

Fifi

Prudence Odile, n'y allez pas !!! N y allez pas !!! Cette Mère Michu et son Cornélius !!! Ce lacet c'est quand même pas pour étrangler les poules !!! Ah mais quelle histoire Véronique ce cabanon !!!

véronique

-> Ernestine
et bien je vois que vous êtes remise... et en forme dites moi! toujours sur tous les coups hein ! sacrée coquine...
quand je parlais du dernier tome du club des cinq, j'étais pas loin ! une histoire à dormir debout que vous nous racontez là !

un étrangleur à Banon !non !

-> Odile
vous avez vu Odile comme nos ondes subliminales ont bien marché !
suis contente, mais d'un autre côté çà m'inquiète aussi !
cette madame Michu a de sacrées antennes
une bonne tisane et au lit, suis toute retournée moi

et puis difficile de faire le poids face à Ernestine et vous. Vous êtes trop fortes toutes les deux !


-> L
je sens que vous êtes plutôt du genre optimiste L ! parfait !
mais les souvenirs d'enfance sont parfois aussi un peu nostalgiques

-> Annick
vous ne m'étonnez pas Annick


l'un

argggggggggggggggggggggg ! pesant ; et délicat.

nina

Ouvre la porte dit l'araignée
Il fait trop chaud dans le grenier
Ferme la porte dit la souris
Il fait trop froid pour mes petits

qu'est ce que vous êtes allée chercher chez la vieille sorcière Véronique ?!

véronique

-> Fifi
zut les commentaires se croisent ... je vous ai râtée ma Fifi !
je suis d'accord avec vous, méfiance, c'est pas bien clair tout çà !

-> l'un
mon dieu, un jour l'un un jour l'autre !

-> Nina
c'est mignon votre petit conte Nina, je vous reconnais bien là ! la vilaine sorcière est coincée derrière la porte ! n'en parlons plus
je vous embrasse pour la peine

Still

très poétique cette image de "petit rien"...

Catherine

C'était le début des montres Swatch, une petite révolution dans le monde de l'horlogerie. Qui voulait être à l'heure de la mode, abordable financièrement, avait sa Swatch, personne n'avait la même, le concept donnait un semblant de liberté de choix... C'était à qui trouvait la plus originale à son goût.
Ils s'étaient connus au mariage d'une amie commune, ils étaient les deux photographes amateurs, un gars, une fille... À croire que les mariés avaient fait exprès... Peu importe, ils se sont plu ! Lui maîtrisait davantage la technique, elle, elle était plutôt émotion ; à eux deux, l'album des souvenirs du jour en blanc avait des chances d'être pas trop mauvais ou un peu réussi (tout dépend de la vision que vous avez du verre : s'il est à moitié vide ou à moitié rempli...).
Bref, ces deux là avaient la passion de la photo à partager.
Ils se sont donc revus, il fallait bien développer les négatifs, tirer les photos. Ils ont échanger tant et si bien à propos de la technique et du papier qu'ils ont fini par échanger des baisers. Des baisers dans le noir du laboratoire, des baisers où le temps ne comptait plus... Pourtant, c'est là qu'elle a entendu le seul bruit du tic tac d'une montre, dans le temps qui ne comptait plus !
Une fois les photos tirées et la lumière du jour innondant à nouveau leurs visages, elle a cherché l'objet qui comptait le temps, elle l'a trouvé à son poignet à lui, puis elle a ri, elle ne connaissait pas cette Swatch là qui pourtant aurait pu être conçu pour elle, tellement le message qu'elle contenait lui correspondait. Ils ont ri ensemble de leur défaut commun, puis il l'a retiré de son poignet pour lui donner à elle.
Ensuite, l'histoire leur appartient, ils se sont aimés, ils se sont quittés, se sont retrouvés, se sont quittés à nouveau.
Puis elle a épousé un autre homme que lui, elle l'a invité à son mariage, ils étaient restés amis. Il est venu, a même fait des centaines de kilomètres pour ça, mais là, il n'a pas fait de photo et elle non plus, comment aurait-elle pu ? Elle était la mariée !
Puis il y a eu la soupe à l'oignon, le rituel quand on vient réveiller les mariés après deux heures de nuit de noces...
C'est là qu'il lui a dit aurevoir, il savait qu'il ne la verrait pas au matin avant de repartir pour Paris.
Elle, quand elle s'est réveillée, elle a remis les habits des jours ordinaires, un jean et un tee-shirt puis a fixé à son poignet la montre, la fameuse Swatch qu'elle n'avait jamais quitté même après leur rupture. Le nouveau marié ne savait rien de l'histoire de la montre et de toute façon le message qu'elle portait était tellement fait pour son épouse...

Lui et Elle, ne s'était pas revus depuis son jour blanc à elle, trois mois étaient passés, elle avait le ventre qui s'arrondissait, elle ne pensait qu'à cette vie qu'elle était entrain de donner. Elle ne pensait qu'à la vie, la vie rien que la vie. N'était-ce pas merveilleux toute cette vie qui prenait corps au creux d'elle ? Elle regardait sa Swatch, le message, et riait , pour le bébé qu'elle portait, à chaque rendez-vous médical, elle était à l'heure !
Puis un soir, alors qu'elle était au téléphone avec la mère de l'amie commune, il y eu un double appel chez sa correspondante, deux minutes de silence, d'attente le temps d'une réponse au double appel, puis une voix qui revient, une voix plus tout à fait la même, une voix qui a du mal à croire à ce qu'elle dit mais qui dit quand même parce qu'elle ne peut pas faire autrement, parce que c'est terrible, parce que les pleurs... Une voix qui dit, de l'autre côté du fil, au bout du téléphone : "Il est mort, on l'a trouvé chez lui la corde autour du cou". Elle a du mal à entendre, Elle se dit que ce n'est pas vrai, Elle raccroche, Elle pleure.
Puis elle regarde sa Swatch et pour la première fois, Elle pleure à cause du message inscrit :
"Don't be too late" Son bébé est né avec plus d'un mois d'avance. Son bébé devenu grand a la passion du théâtre où il est interdit de dire le mot corde. Elle ne porte plus de montre.

Catherine

Ernestine Michu est plus drôle que moi !!! Pardon ! J'aurais dû lire les messages avant de laisser le mien !

véronique

-> Still
un petit rien qui pendouille... pour rien !
sur une porte qui n'ouvre sur rien !

-> Catherine
on lit ton histoire Catherine sans bien comprendre, au début et puis la fin, qui tombe comme un couperet -> et la corde pour se pendre qui prend tout son sens !
c'est moi qui devrait m'excuser d'avoir mis un titre pareil !
Pardon Catherine.

Le Cagou

Le titre est amusant, Veronique. Ne vous desolez pas.
Vous avez le merite d'y avoir songe.
Il faut parfois voir le cote drole des choses. Un peu d'humour pour eclaircir les jours d'hiver.
Votre " corde " Veronique. Ce n'est qu'une ficelle.
Que fait elle la? Sourire, bien sur.
Votre cliche est insolite. Et cela est tres bien comme cela.
Tres bonne journee, Veronique.
Merci pour vos commentaires. Marc

Le Cagou

Et toutes mes salutations a madame, Ernestine Michu.
Retraitee et medaillee du travail.
Je vous souhaite une tres bonne journee aussi, Ernestine.
Merci de nous ecrire.
Un grand plaisir que de vous lire. A bientot.
Prenez bien soin de vous. Marc

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.