« Cool School .... | Accueil | A jeudi... »

04 avril 2007

Commentaires

jelb

Bonjour,
Le travail des enfants! L'angoisse sur son visage..Belle photo ! Bravo!

fabrice

Il est vrai que la vie est difficile pour tous ces enfants. Mais je pense qu'il ne connaisse que ce contexte et que nous les voyons avec nos yeux d'occidentaux favorisés les comparants exclusivement avec les enfants qui nous entourent. Vous savez , tous ces minots blasés de tout qui ne revent plus que dans l'informatique ou tout existe déjà. Je voulais faire ce parallèle car quand je vois tous ces européens qui n'ont que des idées de grève ou espèrent gagner un jour au loto pour enfin vivre ou trépignent du lundi au vendredi pour un éventuel bon week end , je ne sais plus ou est la misère!
Ces chous sont surement plus naturels que les notres!
Il vendait des choux pour gagner 3 sous et le reste il s'en fout ......

lasiate

falait oser , le cadrage! pour une fois je ne suis pas trop fan.
Faut pas trop projeter nos fantasmes européens surtout que dans nos écoles, des enfants meurent d'humiliation et d'ennui pour des études dont ils ne veulent pas.

beveziers

Il cherche un bébé? toute la série est superbe véro, tu as vraiment bien shooté pendant ton voyage

Fifi

Regard inquiet de votre petit garçon aux choux mais quelle force dans son regard !
Il me semble que le cadrage donne toute sa force à ce regard !

Remise en cause salutaire de nos valeurs de pays "favorisés" !

joanp

quel contraste d'avec la "zone" bleue! et les photos aquatiques!
conditions bien différentes, les mains déjà calleuses, le visage inquiet, mais qui se raccroche à des valeurs terrestres qui n'ont plus cours, peut être?...on aperçoit un petit bout du sol rude, bitumeux ou bétonné
la vie devient dure


je suis dans les choux
....oui, elle était facile, je vais me cacher

Anne V.

Que de merveilles, c'est incroyable ! Combien de photos en tout sur l'ordinateur ? ;-)
Bonne journée

chatlibre

Ta photo nous rappelle que contrairement aux notres, la majeur partie des enfants de la terre, sont des enfants inquiets. Inquiets parce que très très tôt, ils comprennent que la vie ne leur sera pas donnée et qu'il faudra se battre pour justifier le petit bout de place qu'on prend, et le peu qu'on mange chaque jour, pour subsister. Jusqu'à quand pourra perdurer ce déséquilibre entre nos incessants gaspillages et cette réalité là ? ....

Annick

A m'aime le bitume
En ciel de ta vie
Que l'inquiétude
T'abandonne
Dans les mains
Que de la vie...
Et l'enfant gâté
De nos pays
Quitte aussi
Cette inquiétude
Plus folle encore
Qui est d'Avoir
Pour penser être...
Contente toi
D'être roi de toi
En bel amour
A recevoiroffrir...

Gérard Méry

Allez aujourd'hui, optimisme, peut-être que ce garçon est juste étonné d'être pris en photo. Le travail des enfants ? accompagne-t-il son grand-père au marché pour lui donner un coup de main. Et vendre des légumes est moins difficile que le travail des champs, plus poétique !. Il se peut aussi que je sois complètement dans le faux.....n'est-ce pas Véronique ?

odile

Bout d'chou ! T'as pas choisi le chou de ta naissance, et tu choisis le meilleur pour les autres…
Un sou pour un bol de riz… Ya pas d'sot métier.

amichel

Pourquoi raconter des salades
Les garçons naissent dans les choux
Et les concombres
Qui encombrent
Au marché de la vie implacable
Loin des grosses légumes
Pour vendre ce qui pousse
Les bottes de sept lieux
Trois jeunes topinambours
Ou les petits champignons rouges
Pour pas coucher sur le bitume
Mais le pire n’est jamais sur
Les carottes restent à cuire
Tire tire ta charrette
La marmite bouillira
Mais chut
Lotus et poches cossues
C’est toujours pour demain
En attendant
Faut bien tromper sa faim
Débrouille et malice au pays des merveilles
A qui bouda rien jamais ne sourit
Pour solder
Les comptes de la khmère loi
Aide toi le ciel t’aidera

Le Cagou

Les marches de Provence.
Bonjour a tous,
Merci beaucoup Veronique pour cette magnifique fresque ce matin.
Du bleu nous passons au vert.
Beaucoup de richesse de la nature dans ces fruits et legumes.
Ils m'ont l'air bien frais.
Notre personnage ne sourit guere, mais sa tenue tirant sur le sombre tranche avec ce beau vert.
J'apercois des papayes, des bottes d'asperges, peut etre des poireaux et bien sur de tres beaux choux.
Dans le pochon bleu, il y a du rouge. Des radis?
Passez une excelente journee Veronique et vous tous.
Toute en verdure.
Et avec l'acccent et le soleil de nos marches de Provence. Marc

Philippe

L'image est pour le photographe un moyen de s'exprimer dans un cadre et un temps choisis et figés. Lors de la lecture de cette photo, nous posons chacun de nous un regard qui nous est propre, s'inscrivant dans notre temps et notre propre histoire. Ces deux facteurs subjectifs sont en prendre en compte lorsque nous voulons lier à une image, une vérité.

Cathy (l'autre)

Je connaissais la princesse au petit pois , je connais maintenant le garçon aux choux.

Ce qui est frappant sur les visages des enfants que vous avez croisé, c'est que souvent ils ont déjà des traits d'adultes. La petite rameuse de l'autre fois , mettez lui un corps dadulte et ça restera crédible. Lui , ce petit garçon, c'est pareil...
Je crois que c'est un peu la raison du débat des commentaires d'aujourd'hui sur nos regards d'europééns.
Je crois que ce qui nous frappe au delà des conditions de travail (etc...) c'est surtout de ne pas retrouver un air d'enfance à ces visages d'enfants.
Au cours de votre voyage, vous nous avez montré quelqu'uns qui avaient encore cette malice au fond des yeux et pour ceux-là j'arrivais à voir "le bonheur"(relatif) au delà des conditions difficiles...

Mais la photo n'est qu'un instant... Je lui souhaite d'avoir des moments où un sourire illumine son visage.
là , je l'imagine plutôt surpris par votre démarche de photographe...

véronique

-> Jelb
Jour de marché ! petit garçon devant son étal de légumes... il me semblait un peu triste , mais l'était il ?
->Fabrice
Bien sûr qu'il est tentant de faire le parallèle... mais rien n'est comparable ... eux, plongés dans notre univers seraient tout aussi surpris que nous le sommes là bas et comme vous le dites , ou est le bonheur ?
-> Lasiate
je ne projette rien et vous remarquerez que le titre est " neutre " je ne suggère rien, je vous monre un petit garçon sur un marché qui vend des légumes, rien de plus.... cela pourrait être à Paris tout aussi bien ! mais inévitable de projeter quand on regarde son petit air triste
pas la peine d'aller bien loin , bien d'accord avec vous ...
-> Beveziers
il cherche un petit garçon bien sûr, les petites filles se trouvent sur le stadn d'à côté , chez la petite marchande de fleurs !
je me suis bien régalée c'est vrai pendant ce voyage
-> Fifi
remise en cause, je ne sais pas ! mais s'interroger sûrement ... mais son regard n'est pas celui d'un enfant de son âge
-> Joanp
mais non, vous n'êtes pas dans les choux ! marché débordant de nourriture, légumes, fruits, poissons à profusion... tout le monde s'y met ! l'ambiance était plutôt joyeuse, comme souvent sur les marchés
-> Anne
J'ai fait 1400 photos pendant ce voyage ! je les ai pratiquement toutes gardées... en tout ? incapable de vous dire ! ENORMEMENT !
-> Freecat
quel pourcentage d'enfants défavorisés ? plus de la moitié je pense ... nous fermons les yeux mais un jour on sera bien obligé de les ouvrir trés grand.. et ce sera trop tard - gaspillage !!!!
-> Annick
encore une fois, avec vos mots Annick votre sensibilité s'exprime oh combien
-> Gérard
Oui peut être est il tout simplement surpris ou alors vient il de se faire gronder par sa maman , ou alors a t il envie d'aller jouer avec les copains.... c'est possible ! en tout cas, là pile au moment ou je le prends, l'est pas content, content !
-> Odile
bout' chou ! voilà ce que je cherche depuis hier ! non mais je vous assure Odile, je vieillis ! j'avais commencé par écrire petit bout, petit chou..... je savais bien que j'était pas loin ... bout ' chou : titre parfait .... je me demande si je ne vais changer tout simplement
-> Amichel
je savais que je pouvais compter sur vous ... encore une petite merveille que ce joli conte
-> Marc
marché de provence ! tout à fait ... l'été, bien des enfants s'amusent à jouer à la marchande.. les couleurs sont les mêmes ... les légumes aussi
fait beau, le soleil brille, l'été est là

véronique

-> Philippe
bien sûr que le regard que nous posons sur une photo reflète l'état d'esprit que nous avons à un moment précis... mais quand j'ai pris cette photo, ce petit garçon était tout seul devant ses légumes et il était triste c'est vrai ... mais pourquoi ? je ne sais pas i chacun de nous interprétons, projetons ... mais les images ne sont elles pas faites pour çà justement ?
-> Cathy
j'ai vu des enfants joyeux, rieurs et souriants ... mais j'ai vu aussi ma petite fille en rouge, lui aujourd'hui, et pourquoi ne pas les montrer ? vous avez raison ces enfants ont un " côté " adulte qui est saisissant , c'est sans doute pour çà que je les ai vus ! le regard grave... soucieux... malheureux ? je ne sais pas ...
mais comme vous le dites si bien, la photo ne montre qu'une minuscule seconde ... alors ! que savons nous vraiment ?
demain, je pars une semaine Cathy et j'aurais du mettre une autre photo aujourd'hui parceque celle de demain est un peu grave aussi .... je vous remontre encore sous un autre visage, cette petite fille ... avec un petit signe de la main .. elle vous plaira

Fifi

"Pourquoi raconter des salades
les garçons naissent dans les choux"

Un conte de "mots tordus" pour bout'chou !!!

Un vrai régal !!!
Merci Amichel

sguardiamo

...i suoi occhi...

Catherine

Et si c'était un garçon d'ici, il dirait :
Mais elle me prend le chou celle-là, si elle continue à me shooter je vais lui rentrer dans le chou, elle ferait mieux de m'acheter un chou plutôt que de faire ses choux gras avec ma tête de bout'chou qui vend des choux sur ses photos, elle veut en faire une feuille de chou ou quoi ? J'chui pas si chou que j'en ai l'air, j'ai jamais été le chouchou de quelqu'un et faudrait pas qu'elle croit que je suis née dans un chou même si mon père cultive les choux et qu'ma mère les cuit, c'est bête comme chou à comprendre, non ?
Mais bon, c'est pas l'tout, faut qu'je vende mes choux alors j'vais ménager la chèvre et le chou et me taire, on sait jamais, un chou c'est un chou et si je vend rien ça fera chou blanc !

En tout cas Véronique, on ne peut pas dire que t'es fait chou blanc avec toutes ces photos superbes d'expression de vie que tu nous rapportes de ton voyage ! ;-)))

véronique

-> Fifi
Un vrai petit bonheur n'est ce pas ! à garder...
-> Sguardiamo
Hou la la ! je comprends pas Sguardiamo ... au secours !
-> Catherine
C'est le pied votre histoire Catherine sur le chou .... décidément, elle inspire cette photo ! bon j'en ai encore quelques unes ... va falloir tenir encore un peu le coup ! mais je n'arrive pas à faire une sélection plus rigoureuse !
bon demain petite semaine de vacances ! je vous fais un dernier petit signe ... vous aimerez !

Michel B

Il fait mal au coeur tellement il est triste ...

Annick

moi aussi, il me fait mal au coeur....

henri

Bien trouvé le titre de la photo ;-)

véronique

-> Michel
C'est vrai qu'il semble triste... l'est il ?
-> Annick
Il a peut être juste mal aux pieds Annick !!
-> Henri
On m'a un peu aidé pour cette fois ! et pourtant c'était si simple

emmi

jai fait un travail denfant et je vasi aller en afrique donner 1 milions de dollar jai vrm hate

véronique

-> emmi
et bien le bon dieu vous le rendra Emmi !

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.