« Police ! Souriez .... | Accueil | Je rêvais d'un autre Monde... »

21 avril 2007

Commentaires

odile

Faire avec, ou… sans !
Résignation... "A défaut d'avoir c'que l'on aime - dit la chanson - faut aimer c'que l'on a...

Michel B

Le ragard est discret mais expressif ...

Gérard Méry

Des questions à se poser, un pays où le vélo est roi plutôt que la voiture, la pollution est de quel ordre ? Le soleil peut-être. Les visages où l'on ne découvre que les yeux, sont dans certains pays, une pollution d'un autre genre. Bonne journée Véronique sans voile....

Gérard Méry

J'en oublie de parler de la photo, que je trouve bien cadrée, malgré ce qu'on peut en penser à première vue, elle montre ainsi le sujet retenu, il saute au yeux si je puis dire.

Free cat

Superbe ! On n'a que les yeux pour comprendre, mais tout y est. De quelle pollution se protège-t-elle ?
Bien sûr qu'il y a aussi de la pollution citadine, chez nous, mais au moins avons nous des réglementations qui tentent de juguler le phénomène. Dans bien des pays on ne se préoccupe absolument pas de cette question, c'est l'anarchie des émissions de gaz moteurs, et c'est intenable.

henri

Comme dit Gérard ce cadrage montre l'essentiel ;-)
Bon we

fabrice

Protéger son visage contre la pollution extérieure , les yeux rougis par une air pleine de gaz carbonique. C'est le lot essentiellement des grandes villes. Cette jeune femme en est le parfait exemple et à l'allure ou cela va, nous aurons bientot le même réflexe surtout que "nos grands décideurs" ne sont pas touchés par le problème. La nature aura le dernier mot .....

Annick

Le regard
Grand ouvert
Entre le chapeau grand
Et le foulard épais
Pour penser avancer
La tête protégée
Et l'air respiré vrai

véronique

-> Odile
son regard ... Odile ! son regard ! limite désespéré. Photo qui m'a échappée. Je retriais hier ! elle m'a sauté aux yeux ! pourquoi ne l'ai je pas vue avant?
-> Michel
Je ne vois que ses yeux ! je n'arrive pas à imaginer le reste de son visage ... étrange impression !
-> Gérard
Je n'ai pas bien compris ce foulard ! la photo a été prise sur l'eau ! elle est sur un bateau et l'air ne semblait pas si pollué.. les femmes se cacheraient elles le visage pour d'autres raisons ? je ne sais pas !
Vous seriez heureux là bas dites moi ... avec votre bicyclette !!!
Vous êtes gentil de me dire que le cadrage n'est pas si mauvais.. plus large ? cela aurait peut être mieux ! chai pas ..
->Freecat
Un regard posé sur la vie ... que je trouve empli de mélancolie ! une légère tristesse, et je ne vois qu'elle.
Les grandes villes sont trés polluées c'est vrai, là bas. Tout le monde ou presque porte un masque mais là, sur ce bateau, pas bien compris.
Vous vous souvenez de ma photo du 13 avril " et puis repartir " et bien le personnage que l'on aperçoit au milieu : c'est elle !
-> Henri
Vous êtes gentil alors de me dire que le cadrage montre l'essentiel... parfois j'ai de sérieux doutes ! bon WE photos Henri ! préparez vous pour les semaines à venir, va y avoir du boulot
-> Fabrice
Peut être a t elle les yeux rougis par un chagrin ? elle me semble si triste mais c'est MON impression !
avec cette chaleur précoce, nos grandes villes vont bien mal respirer !
-> Annick
"Pour penser avancer !" sans doute Annick mais vers ou ? vers quoi ?
Oh là , suis pas gaie, gaie aujourd'hui ....

tina lambda

On sait pas ce que fitre ce morceau de tissus... mais il semble efficace si on en juge par son état...mais on oublie bien vite le masque pour se fixer sur son regard... merci... jolie photo...émouvante...

Fifi

Vous êtes douée pour les portraits ! Vraiment !
Que ce soit un sourire, une tristesse, la joie de vivre particulière des enfants ou d'adultes !....
Votre regard posé sur les êtres est un beau regard !

Et celui-ci si particulier avec le regard triste de cette jeune femme interroge sur la vie là-bas, chez nous, sur le devenir de la planète et de l'être humain !

Bon We à vous et à tous les amis (e) de la page !

Annick

et moi, Véronique, c'était en début de semaine,
pourquoi avancer encore? vers quoi? avec quelle certitude?
et puis je réavance...
je vous embrasse et pense à vous bien fort.

véronique

-> Tina
Vous aussi voyez son regard alors ?
-> Fifi
Je m'aperçois Fifi que c'est que j'aime faire le plus ! photographier les gens ! mais en France difficile ! pas la même liberté, la même spontanéité et pourtant y en a des " choses " à saisir ici aussi.
Avec le télé c'est plus simple... mais j'aime aussi la complicité qui peut naitre entre le sujet et le photographe
-> Annick
Bon aller, on se remonte les bretelles ! on profite du beau temps ! on offre son visage au soleil ! on se regarde un ptit coup le ciel tout bleu ! et puis les oiseaux qui gazouillent ! on les écoute Annick !
demain ... un autre jour !

Catherine

Résignation ou signe d'une prise de conscience ?
Lorsque nous respirons à plein poumons la pollution de Paris ou autre grande ville genre Grenoble sans la protection d'un foulard, ne sommes-nous pas plus résignés ?
Et je devrais avoir honte de dire ça puisque je fume !

Annick

oui, Véronique, on se remonte les bretelles, et puis on se pose, on écoute la vie qui se vit, et on sort son tricot et on tricote de jolies mailles pour freecat...vous vous souvenez de ce grand moment de vie comme j aime aussi..
car je suis pas toujours fort sage, et lé crire me donne envie de pouffer. Un plein de cocoyes Véronique.smack smack smack..


et elle est très jolie votre photo, d'une profondeur immense,
elle donne envie de faire silence et de l'écouter cette femme qui a traversé beaucoup, beaucoup...envie de prendre un thé avec elle, et de la réchauffer..

Annick

Catherine, je l'espère juste en prise de conscience et pas en résignation, car la vie est tellement rebondissante, surprenante, qu'elle rend parfois l impossible possible, et c'est inutile de se résigner.. juste tenter de voir le plus clair possible pour pas trop hésiter, faire un choix, avancer...

Annick

et je m'aperçois que je n'avais pas lu le titre aujourd hui..

amichel

à défaut de pollution atmosphérique peut être s'agissait-il pour cette femme de se protéger et protéger les autres (si elle avait des risques de contamination)d'un risque grave comme le virus de la grippe aviaire sévissant alors en asie...
Véronique les précautions sanitaires de cette femme vous ont évité de mauvais souvenirs ..
point de résignation mais un muet signal d'alarme !
mais c'est un enchainement judicieux après le poulet épouvantail

véronique

-> Catherine
Je vous sens résignée Catherine ! et pourtant dans un mois tout va changer ! diable ...
-> Annick
Contente que vous ressentiez les mêmes choses que moi Annick !

véronique

-> Amichel
Protéger les autres ? A aucun moment, je n'ai pensé à çà Amichel !
est-elle simplement enrhubée ? ce serait bien, je comprendrais mieux son regard dans le flou... ouf, vous me rassurez .
Aaatchoum ! c'est malin....

Florence

Ou pollution ? Très beau portrait même si l'on ne peut voir son visage en entier. Je le trouve très poignant. Bravo Véronique ! Je vous souhaite un excellent week-end.

faon

je viens de feuilleter les photos de cette page et je les trouve d'une limpidité absolue ... très profondes, expressives ... bravo !

Michel

Magnifique ; je suis tombé sous le charme de cette photo..

Le Cagou

Suivez mon regard.
Bonsoir a tous,
Merci a vous Veronique pour ce portrait insolite.
Je lis tous les Posts. Ils sont fort interessants.
Ceux de notre gentille Annick et de vous tous amis ecrivains et lecteurs de ce site.
Personnage du 13 avril?
Vous avez raison Veronique. Il fallait y penser.
Je viens de verifier et notre personnage se trouve bien au milleu de cette embarcation.
Porter un foulard en mer.
Cela m'echappe.
La mer et son environnement ont des pouvoirs benefiques sur le corps humain.
Peut etre ai je vecu dans un autre monde.
La mer en Nouvelle-Caledonie, c'est l'aventure, la vie, la nourriture, le lagon, le recif barriere de corail.
Un autre monde, un autre pays. Une autre culture.
Je m'associe a ce que vous nous faites decouvrir.
Merci a vous Veronique de nous ouvrir les yeux.
Bon dimanche a vous et a vous tous amis visiteurs. Marc

Gérard Méry

Bonne journée Véronique, sous ce beau soleil, à déjeuner dehors près de la glycine.

elaine

je trouve votre titre et cette photo ambigue bien dans le ton de la situation de ce jur électoral!

lasiate

Pas d'accord! je ne vois pas de résignation mais le désir de se battre contre le soleil, contre la misère. Accepter le moment sans désespérer du futur, j'ai vu bien du courage dans ces pays qui se relèvent rapidement maintenant. Je viens de faire un tour à Angkor. quelle évolution dans les villes que j'ai vues il y a 10 ans et toujours la misère dans les campagnes.

véronique

-> Florence
J'aime son regard... le petit brin de tristesse que j'y devine me touche ! mais bon... c'est moi !
-> Faon
Merci d'avoir feuilleter cette page ... à la prochaine peut être alors ?
-> Michel
Alors vous êtes comme moi.. et pourtant, elle était dans mes " indésirables " bien cachée.. et puis je l'ai regardé autrement.
-> Marc
Dimanche, la photo aura fait deux jours ! je voulais qu'elle dure un peu plus ! qu'on la voit encore.. cette femme au regard triste, et résigné ... sur le bateau, elles étaient trois dont une petite fille - sans doute la plus vive - un peu la débrouille pour survivre ...
mais c'est une autre histoire.
Je ne sais toujours pas de quoi elle se protégeait ! faisait si bon ce jour là sur l'eau !
-> Gérard
Déjeuner dehors, la glycine enmbaume, les roses s'étalent ... quelle belle journée !
-> Elaine
Hasard Elaine ? résignation.. c'est un peu le reflet de cette journée, je vous suis !
-> Lasiate
Vous êtes plus optimiste que moi Lasiate ! bien sûr désir de survivre, de se battre mais il faut tout de même une bonne dose de résignation pour accepter tout çà.
Vous avez vu Angkor et tout ce qui s'y passe ? en 10 ans.. tous ces hôtels tellement luxueux qui narguent la population..
la misère est tout de même aux portes de la ville ...
le pays se relève mais....

.:CushmoK:.

quel regard...
le foulard en baillon apporte un caractère dramatique, le léger flou du mouvement, un regard journalistique tout aussi porteur d'atmosphère

véronique

-> Cushmok
"Baillonnée" était un titre auquel j'ai pensé... mais un peu fort !

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.