« A jeudi... | Accueil | Et puis... repartir ... »

12 avril 2007

Commentaires

jelb

Bonjour,
Superbes modèles! De très beaux tons, bien sûr!..Réserve ou tristesse !?..Bravo!

Fabrice

Content de renouer le contact avec vous Véronique.
Votre photo est très belle ; ces deux portraits expriment un peu la solitude malgré qu'elles soient deux.
Le petit bout de chou , de rouge vetu , a le regard dans le vide.
La plus grande n'est pas très gai.
Je ne les trouve pas très liées non plus.
Que la chance soient avec elles tout au long de leurs vies!

Le Cagou

Welcome back!
Bonjour a tous,
Bonjour Veronique.
Heureux de vous retrouver avec un sourire d'enfants ce matin.
Votre cliche se veut bien agreable. Vous le consacrez a la jeunesse.
Vos heroines sont tres jolies.
J'aime le contraste des couleurs.
Je retiens la couleur noire de leurs cheveux.
De meme pour leurs yeux.
Elle se distingue nettement bien avec le rouge et le mauve de leurs vetements.
L'arriere plan est invisible.
Ce qui fait bien sur ressortir l'expression paisible de leurs visages.
Merci Veronique et passez une excelente journee.
Une journee ensoleillee et pleine de vie.
Et vous aussi amis de VoirOuRegarder. Marc

véronique

-> Jelb
Deux soeurs ... timidité peut être !
-> Fabrice
la plus jeune était " ronchon" pas moyen de la faire sourire ! elle ne quittait pas sa soeur qui prenait bien soin d'elle ! une troisième, plus coquine s'est jointe à nous plus tard, ravissante petite fille gaie, vive, jolie comme un petit coeur ! possible que je vous la montre bientôt !
contente de vous retrouver aussi ! paris me manquait ...
-> Marc
je vois que vous êtes au rendez vous Marc ! ces deux petites filles vous accueillent donc ! bienvenu à nouveau
photo prise ENCORE dans un village perdu au bout de tout ! les enfants libres vont et viennent, les papas siestent à l'ombre.. je me souviens avoir donné à la plus grande un cahier et un crayon et elle m'a montré comme elle savait écrire son nom ! était trés fière
petite mère que ces jeunes petites filles .. dans ces fratries si nombreuses

chatlibre

Petite mère bien jeune, pour s'occuper de sa petite soeur, mais mon petit doigt ma dit que la bàs ce statut de mère de secours peut vous échoir dès l'âge de 4/5 ans. Ce qui fait que le temps de l'insouciance est bien court, pour l'enfance, dans ces contrées là. Pour peu que seulement il existe ?
Bon retour dans la blogosphère, qui n'est plus tout à fait elle-même sans toi, Véronique !

Gérard Méry

Bonjour Véronique heureux de vous retrouver, deux visages qui illuminent cette journée de retour.
Alors les champs de colza, de violettes et de lavande...c'était bien vu de votre arbre ?

Philippe

Kundera disait sue les enfants sont sans passé et c'est tout le mystère de l'innocence magique de leur sourire. Content de vous retrouver!

odile

"Duerme, duerme, negrito-o…
que tu mama esta en el campo
negrito-o, negrito-o…"

Ti barbouillot ! visages trop tôt marqués par la vie difficile…
à peine la teinte d'une lueur timide dans l'œil de cette petite mère pour exprimer la fierté d'être… "regardée"

[ Vous allez bien faire une parenthèse, Véronique, pour nous raconter en images :
les ocres, les montagnes bleues, les crépuscules mauves, le gris des oliviers, le champ de colza, le chêne, l'explosion des bourgeons, les cerisiers en fleurs sur la terre rouge… et encore, et encore… ]

Bonne reprise, sous le soleil de Paris-ci qui n'avait rien à envier à la campagne ce week-end de Pâques !

sandro/alex

Bien vous rentrez aussi ?
J'avais un peu délaissé la blogosphère ces temps-ci et suis allé faire du vélo dans le Lubéron ( un coin que vous connaissez je crois )
Et je vous retrouve encore en Asie avec ses visages tendres et durs à la fois. Elles sont toutes barbouillées, mais il m'étonnerait que ce soit de chocolat....

Bonne journée sur Paris...

Annick

Bonjour, Véronique, contente de vous retrouver.. et c'est fort amusant, car en passant hier, j avais envie de mettre un truc de mots, que je glisse aujourd hui car votre nouvelle photo s'y prête encore plus... mais déjà, je ressentais si fort mes mots devant cette petite fille qui est Là! je l ai regardée souvent en murmurant tit'mère!


Tout juste
Sortie
Du berceau de la vie
Tu portes
Déjà
Le berceau du monde

Annick

et je prends connaissance des commentaires, toujours fort intéressants. Bonjour à tous.
Bon retour, Véronique, je vous embrasse.

Bruno

Un plaisir de retrouver tes images

Catherine

Véronique, quand tu mets ton art de la photographie au service du témoignage de la vie, ton oeil devient messager pudique qui ouvre les consciences.

Superbe Annick ! Bravo !

odile

Comme tu as raison, Catherine, et comme c'est bien dit.
Le portrait qui "interpelle" signe l'humanité du regard du photographe
qui voit au-delà de la composition, qui recherche autre chose que le "cliché".

amichel

"Le retour du jedi".. pardon du jeudi !
Bienvenue chez vous alors.

au pays du matin calme
du lotus et du boudha
l'une boude l'autre pas
les filles c'est comme ça
gent qui pleure et gent qui rit
on ne sait jamais pourquoi
dans quelque pays que ce soit!

Vigne

C'est pas possible d'être belles comme ça !!!
Dans qques jours les élections : l'aide au co-développement ça compte aussi ...mais surtout avec l'Afrique ! Le Laos ne demande rien !

nath

Avez vous passé un bon week end ?
Elles sont aussi belles l'unes que l'autre.. à moins que ce ne soit votre oeil qui arrive à nous démontrer la beauté intérieure et extérieure de tout ce que vous photographiez.. mais vraiment elles sont à couper le souffle !

Jean Michel Rivet

Elles sont magnifiques.


(Rien d'autre à dire pour ne pas nuire à cette pureté naturelle.)

Bravo Véronique et merci

véronique

-> Freecat
Je rentre à peine, je me précipite sur mon ordinateur ... en manque que je suis de vous tous !
Alors là bas, les enfants grandissent trop vite et par chez, ben c'est tout le contraire ... vous voyez ce que je veux dire !
c'est bizarre n'est ce pas ! un juste milieu ... ce serait bien !
-> Gérard
Deux petits minois pour cette journée ... alors j'ai vu le colza en fleurs et le chène sans feuilles, parceque un peu en altitude et que rien n'est encore sorti.. il avait encore ses couleurs d'hiver dans le ciel bleu. Le champ était magnifique mais suis pas bien sûre d'avoir su le prendre ! nous verrons...
retrouver la maison et ses habitudes et le train train ! allez c'est parti !
-> Philippe
Si seulement les enfants pouvaient être simplement des enfants ....
contente aussi de vous retrouver !
-> Odile
C'est vrai qu'elle semblait fière cette petite fille ! portant dans ses petits bras la petiote boudeuse....
Les cerisiers en fleurs... le chêne sans feuille encore ... le colza d'un jaune lumineux... le ciel bleu... les montagnes violettes.... le Ventoux dans la brume... et le luberon comme un paysage japonais... j'ai vu tout çà ! quelques coquelicots beaucoup de petites fleurettes des champs
Paris me manquait ... un peu ! et me revoilà pour un tour
-> Sandro
Ah c'est vous que j'ai croisé sur la ligne de crêtes, le Luberon est magnifique n'est ce pas .... je continue encore un peu à vous montrer mes souvenirs.. encore un petit peu !
-> Annick
" Tout juste
Sortie
Du berceau de la vie
Tu portes
Déjà
Le berceau du monde " ...
Rien à ajouter Annick ! une fois encore vos mots touchent en plein dans le mille !
Merci, suis contente de vous retrouver, dites donc
-> Bruno
On passe, on repasse, on fait un pause, on se retrouve... à bientôt Bruno !
-> Catherine
Je les ai trouvées bien mignones toutes les deux ... dans un paysage de rêve ! deux petites filles pas tout à fait comme toutes les petites filles ... Merci Catherine, de continuer le voyage avec moi
-> Odile
Ce sont elles qui font la photo Odile, je les ai juste regardées
-> Amichel
Vrai que l'une boude et l'autre pas.. c'est tout à fait comme chez nous çà ! je confirme .... grande expérience de la chose ! ah les filles Amichel !
-> Vigne
Le Laos ne demande rien, est cerné ! et pourtant... y a du boulot à faire là bas !
dans un monde meilleur, peut être que ?
-> Nathalie
Une bonne semaine oui ! j'ai pris des couleurs, bonne mine !
Mais toutes les petites filles sont jolies... suffit de les regarder avec " tendresse ". Suis contente d'être là à nouveau


Annick

et nous alors, que vous soyez là....

Charles L.

Content de vous retrouver.
Un sujet délicat que vous abordez aujourd'hui. Mais il faut avouer qu'elles sont "craquantes". Puissent-elles s'en sortir.

véronique

-> Annick
....!!!!....
-> Charles
vous croyez Charles ? impression que le temps s'est arrêté là bas ! alors l'avenir ?
vous allez.....

Tina

Des regards qui ne laissent pas indifférents....

Le Cagou

Un petit mot de remerciement a vous tous pour les sentiments chaleureux que vous portez a Veronique.
Cela est tres touchant.
Merci Veronique pour vos reponses et surtout pour la delicatesse que vous portez envers chacun d'entre nous.
Elle est le reflet de votre art.
Celui de nous presenter la vie sous un jour different.
Vous avez ce don de reunir et d'entrenir nos expressions diverses et variees.
Bonne nuit a tous ecrivains et lecteurs qui exprimez, pensez, ou passez tout simplement sur ce site.
Site modeste, mais genial. Marc

henri

Beau portrait sans parler de la PDC ;-)

véronique

-> Tina
petites filles graves là encore !
-> Marc
Je n'ai aucune prétention... envie de montrer, envie que vous voyez ce que je vois tout simplement ! et c'est tant mieux si le " courant " passe !
-> Henri
Ah les enfants Henri ! que j'aime les enfants ...

Catherine

Elle vivait au cambodge pour une mission de Trois ans, l'été elle rentrait en France. Elle me rapportait toujours un cadeau. L'année de mes 7 ans, elle m'a rapporté une poupée cambodgienne. J'étais heureuse, j'adorais les poupées étrangères et celle-là était belle, je l'ai encore et elle est toujours vêtue de sa salopette orange à pois blancs. Non elle n'avait pas de vêtement typique, elle était cambodgienne par les traits de son visage. P. en me l'offrant me dit : "garde-la précieusement, un jour tu comprendras pourquoi".
Ce fut donc toujours pour moi la poupée au secret qu'il fallait découvrir et jamais je ne m'en suis séparée. P est morte avant que j'ai eu le temps de grandir pour lui demander le secret.
Oh, cette poupée m'a beaucoup apporté et sûrement au delà du secret puisqu'elle reste une éternelle question pour moi.
Et depuis ce matin, au moment où j'ai découvert ta photo Véronique, je pense à cette poupée.
Et je réalise que peut-être je l'ai reçu en cadeau pour qu'une petite fille de l'occident réalise le rêve d'une petite fille de l'asie, bercer une poupée plutôt que d'être mère avant l'âge d'une petite soeur qui en aucun cas n'est une poupée et impose des responsabilités...
Merci Véronique de m'avoir donné une nouvelle piste pour comprendre "garde-la précieusement, un jour tu comprendras pourquoi"...

Michel B

Pleine de messages comme photo , le commentaire de Catherine est émouvant ...

véronique

-> Catherine
peut être avez vous là, la réponse Catherine !
l'avez vous encore ?
-> Michel
Deux petites filles d'un ailleurs...

Pierre (kamarad)

Belle photo...

La plus petite a cet air que prennent les jeunes enfants quand ils ne veulent pas faire contact. Perdu dans leur monde et fixant au loin.... intouchable.

La petite mère a un air étrange. Masque le bas de son visage et son sourire à la Mona et on y trouve un regard qui interroge.... à la limite un brin de méfiance... que pense t'elle?

Son sourire représente bien son état d'âme. Incertitude quand à l'attitude à prendre ou façe à ce qu'elle ressent..


Claude

Quelles sont mignonnes! La plus petite à vraiment un regard insondable.
Encore un très beau portrait Véronique, bravo.

véronique

-> Pierre
J'aime voir comment vous regardez ! et comme vous avez raison ... sourire qui trahit bien son état d'âme, elle est bien douce cette petite fille et la plus jeune ! ici aussi les petits enfants font volontiers cette moue pour manifester qu'ils sont pas d'accord ou surpris !
-> Claude
Merci Claude... vous m'encouragez, c'est bien gentil çà !

awil

elles sont craquantes !!! :-))

elaine

trés joli portraits! vous avez une façon unique que faire parler le regard des gens

brisjo

De très beaux portraits d'enfants, et des photos superbes. @+++ Jo

véronique

-> Awil
la plus grande déjà trés petite femme ! mais craquante aussi.
-> Elaine
Que vous êtes gentille de me dire çà Elaine !
-> Brisjo
Merci de vous être arrêté chez moi ! et merci de m'encourager ! à bientôt bien sûr

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.