« Les Gens sont Libres, et l'Attachement est une Absurdité, une Incitation à la Douleur.... Marc Levy... | Accueil | Le Sommeil est dans la Vie, le Seul Moment à Nous ... Amado Nervo ... »

01 décembre 2006

Commentaires

amichel

le chat court et le gardien s'est envolé: y a de l'abus :>))

un coup de souris magique et le gardien des secrets de véronique réapparait:on peut jouer à pigeon vole et rêver sur la page blanche !

vero2


Etonnant ...

rose etc

ben v'la aut'chose
qu'est-ce que ça veut dire encore que ça?
quel secret? quel gardien?
décidément tout un vocabulaire que je ne connais pas)))

Michel

La composition est fort osée mais elle laisse parler l'imaginaire et j'aime bien ...

chriscot

Une silhouette de colombe est-elle déjà la paix?

Mêmemad

Compris.
Je ne te confierai rien ce matin.... nous sommes épiées....
Les rôles sont inversés, ce n'est pas le chasseur qui se trouve en haut du mirador...
Retournerai-je me cacher.... ?

Bruno

Bonjour Véro,

Le meilleur gardien est ma pensée, car nul ne sait y lire. encore que ...?

aurélie

je l'aime
car cette photo me ressemble comme dans "l'isolement"

bon ouiken à toi perle de pluie

rose etc

si le secret a besoin d'un gardien
c'est qu'il est une faute
et confine à l'isolement dans une cellule
prison mentale

alors pourquoi ne pas s'en libérer
pourquoi la liberté fait peur à ce point?
à certains?

nziem

Je me demande si un secret ne devient pas un secret qu'à partir du moment où il est partagé.. sinon, c'est juste .. un "non dit" ? et c'est pas pareil.. à mon sens hein.
Dites moi Véronique.. c'est moi qui réfléchis beaucoup à vos citations ces jours ci ou c'est vous qui nous donnez beaucoup à méditer ?

Christian

Malgré cet espace de liberté, il reste là, ce pigeon, gardien du temple, nous regardant vivre du haut de son perchoir.

Un jour , il prendra son envol pour aller colporter dans les cieux , les désastres de notre monde.

Et ne reviendra plus jamais ....

Véro, fallait pas me montrer une telle photo! :((

Bonne journée quand même. :))

Dafredo

bonjour, j'aime beaucoup cette photo ! bel ouvrage

Sèv

c'est drôle, je pense comme nziem, si on garde quelque chose pour soi, c'est juste un non dit, (oui , cest ça) alors que si on le partage avec quelqu'un, c'est un secret entre nous et cette autre personne, avec toujours le risque que cette personne parle...peut on avoir un secret rien que pour soi ?? je pense aussi que oui, mais votre phrase est tellement porteuse de sous entendu, je crois que chacun l'interprète à sa façon, en fait...
bon week end véronique, vous m'avez bien fait marcher le cerveau là !!

martineb

La composition est osée mais j'aime beaucoup .

véronique

-> Amichel
Pigeon vole aurait été un meilleur titre... sans doute ! ou quand le chat n'est pas là ! mais alors et mes secrets ? je les mets ou ?
-> Véro2
Oiseau de très bon augure !
-> Rose
Et bien même si cela peut vous surprendre, des secrets j'en ai et je me les garde ... vous voyez, Rose il y a des choses que j'ai vécues, des souffrances que vous ne connaissez peut être pas, mais ce n'est pas le propos... alors des secrets oui j'en ai ! et puis cette photo n'est qu'une "image" et comme je ne sais que coller des citations à ces images, je vais continuer parceque çà M'amuse. Cherchez un peu, je suis bien certaine que vous avez comme tout le monde votre jardin secret, avec ou sans gardien ! juste un tout petit là bien caché au fond de votre mémoire..
Mon plaisir est de montrer des images Rose, et parfois d'y coller un truc qui pour moi "me" correspond. Cet oiseau est un peu comme une sentinelle, mais vous n'allez pas aimer ce mot non plus... je ne sais plus !
-> Michel
J'aime bien poser les sujets dans un coin.... ils y prennent alors plus de place
-> Chriscot
Et non, ce serait trop facile...
-> Mememad
C'est juste un oiseau que je vois souvent là prés de chez moi, un habitué ! il est plutôt sympa ! on se raconte des trucs !!! on rigole tous les deux ..
-> Bruno
Vous me rassurez Bruno, tout comme moi ! jamais aussi bien gardée que par moi même
-> Aurélie
Ton isolement est plus " lumineux " je pense Aurélie...
-> Rose
mais pourquoi voulez vous donc qu'un secret soit toujours quelque chose de mal, de mauvais ! n'a t on pas le droit d'avoir envie de garder pour soi de jolis souvenirs ? je ne me sens prisonnière de rien ni de personne et la liberté de vivre je la " savoure " chaque jour...
-> Nziem
Vous avez raison Nziem, un secret à deux c'est mieux !
Si je vous montre des images c'est qu'elles m'inspirent quelque chose, je peux leur donner un sens, elles me parlent ... j'aurais pu écrire simplement " le pigeon " mais bon ...
-> Christian
Il colportra les bonnes nouvelles aussi, Christian ! suis désolée si elle vous " choque" !
-> Dafredo
un oiseau, dans un coin, contre jour ! on pourrait même dire que c'est une photo râtée ....

Florence

Alors j'aime les photos ratées et visiblement, je ne suis pas la seule... !! Bon week-end Véronique !

véronique

-> Sev
Et oui, visiblement chacun l'interprète à sa façon, mais c'est bien et çà me plait...
-> Martineb
Humeur du moment, j'aime caler les trucs dans un coin.... pas bloquer, non, non juste les poser !
-> Florence
c'est un peu râté quand même, juste une ombre mais bon !

Annick

L'esprit intérieur n'est pas une prison secrète mais bien plus un espace de liberté in térieure, magique, essentiel, vital!

odile b.

A quoi pense-t-il, en secret ?
Il fait une pause tranquille, là, avant de repartir à tire d'ailes, seul ou en bande…. il pense au bonheur qu'il a d'être là, libre, de goûter le plaisir de la pause… il pense au choix qu'il a d'aller où bon lui semble… de rester ici, tranquille, un moment, de retourner voir sa pigeonne, d'aller plus loin, là où il sera bien… c'est son choix d'oiseau.
Cette photo m'en fait remonter une en mémoire. C'était aussi le socle d'une statue, sur une place d'Arles, près St Trophime : les pigeons étaient blottis entre les pattes d'un gros lion de bronze, aussi imperturbables les uns que les autres… tout ça faisait bon ménage.

Les liens tissés sur le net sont "virtuels" et demandent d'autant plus de délicatesse, de bienveillance et de respect pour permettre à la toile, patiemment élaborée de rester souple et accueillante, le but n'étant pas de "piéger", mais de rassembler des affinités qui s'enrichissent mutuellement.
A chacun de savoir ce qu'il vient y apporter ou y puiser.

Free Cat

-> Rose
« décidément tout un vocabulaire que je ne connais pas))) »
et hier :
« je ne savais pas encore non plus qu'aimer fait souffrir »
« moi l'amour je le fais, et sans souffrance, que dans le plaisir))) »

Pour quelqu’un qui avoue comprendre si peu, savoir si peu, et qui fait des déclarations aussi intempestives, je vous trouve bien péremptoire et un rien agressive, Rose.

Avant de vous donner des éléments sur ce que vous ne comprenez pas, puis-je vous suggérer de vous inscrire à un club de « boxe Thaï », ça défoule bien mieux je vous assure ! :-)

Essayant de vous faire crédit de n’être pas totalement idiote, je vais essayer de ne pas supposer que vous prêtiez hier à Véronique, Catherine ou Merbel, une quelconque propension à se jeter par plaisir dans les souffrances qui peuvent effectivement venir rien que du fait d’aimer !

Le seul moyen Rose d’être sur de ne retirer jamais que du plaisir du fait de « faire l’amour », consiste à le faire sans lendemain, avec un « volant » sans cesse renouvelé de nouveaux partenaires ! Serait-ce votre cas ?
Car sinon, et cela est inscrit dans le système neurologique de l’être humain, la gratification même purement physique qu’on en retire, fait entrer dans une dépendance, vis-à-vis de la source de cette gratification. Phénomène incontournable qui ne dépend pas de votre bon vouloir. Et que vous le vouliez ou non, cette addiction au plaisir physique ou mental que vous procure la présence et les faveurs de cet autre, s’appelle « un lien ». Mais comme vous vous complaisez souvent à le constater, on est précisément dans un monde où les individus sont libres. Et le simple exercice de la liberté de cet autre, peut le conduire à ne plus vous aimer, à perdre le goût qu’il avait pour votre corps et à vous retirer sa gratification du jour au lendemain, tout en allant chercher la sienne ailleurs !
Et là, oui, sans que vous puissiez rien y faire, vous entrez en souffrance, exactement comme un drogué à qui l’on retire sa substance, sans préavis !

Et c’est là tout le sens du poème que livrait Catherine, pour tout être dont vous acceptez que vous vienne plaisir, bonheur, émerveillement etc, … vous acceptez automatiquement qu’il soit en position de vous faire un mal exactement proportionnel au bien que vous vous apprêtez à en recevoir. Sauf évidemment à lui dénier la liberté de disposer de lui-même à sa guise du simple fait de vous avoir connue, auquel cas c’est vous qui devenez liberticide et la boucle est bouclée ! :-)

Et bien entendu je ne parle même pas ici de l’amour plus viscéral que l’on a pour ses enfants par exemple. Amour qu’il faudrait alors tempérer et enfermer dans un carcan, par je ne sais quel moyen, pour échapper à l’enfer absolu qui attend tous ceux, qui voient un jour quelque chose de vraiment très grave leur arriver !
Me suis-je fais comprendre ?

Annick

merci freecat, pour tes mots, et je fermerai sur votre écran, Véronique.

vos photos
vos phrases
permettent un élan de partages, d'avis partagés, et je vous remercie bien fort d'avoir cette capacité de rester au centre de ces débats parfois houleux mais fort nécessaires pour avancer encore et encore.. UNE MER PLATE PERMET PEUT DE PENSER VOIR.... DES TEMPETES REMUENT DES EAUX ET ensuite elles se posent et se reposent, se cherchent, se questionnent!

MERCI!

Free Cat

Zut j'avais mis un com à 10h, il est pas passé !

Je disais que j'aimais beaucoup le principe de cette photo, où le vide d'un côté et l'insignifiant de l'autre se font mutuellement exister !
Je disais aussi que ce genre d'intention relevait exactement de ce que l'on appelle la "création artistique" histoire d'insister un peu là dessus ! :-))
Je disais enfin que cette image est un tel "haïku" et un tel moment "zen", que la petite estampille du bas à gauche suffit à en perturber la belle et silencieuse harmonie ! -)

Moua

au fur et à mesure que la photo apparaissait, je me suis dit "je vais voir deux petites mamies qui font les concierges", ou bien encore "deux enfants qui se chuchottent des secrets à l'oreille"... pas du tout
BLUFFANT !!! bravo

Philippe

...touché....fermé à plusieurs tours mais toujours present...Je plains ceux qui n'ont que des plaisirs à offrir ou à recevoir...Nous vivons tous de secrets que nous taisons à nous même, blessures, plaies, joies, amours. Nous existons souvent par le regard des autres, mais nous sommes plus que ça et je ne suis pas sur que notre propre regard soit à jamais assez affuté pour comprendre ce que nous sommes. De plus si notre regard cette fois vers l'extérieur s'ouvre un tout petit peu, ne serait ce que par la photo, j'ose espérait que cette réflexion (au propre comme au figuré) nous améliore quelque peu.

véronique

-> Annick
Libre de penser.... de savoir garder secrètes les choses qui pourraient blesser ! apprendre à se connaitre pour mieux comprendre et aimer les autres ! essayer au moins
-> Odile b
J'aime bien votre interprétation du pigeon qui roucoule en attendant sa pigeonne... il peut s'envoler s'il le veut, elle l'attendra peut être, peut être pas !
et puis ces liens virtuels qui se tissent au fil des jours sur la toile du net ! grande liberté bien sûr d'y venir ou de ne pas y venir... y ajouter son fil !
Je ne sais pas si je donne Odile, mais en tout cas, sachez que je reçois et que j'entends TOUT !
-> FreeCat
J'ai quelques soucis avec les commentaires FreeCat ! certains d'entre vous n'y ont visiblement pas accés de temps en temps... d'autres oui !
Vous savez que j'aime bien ce genre d'image ! ou y a rien ou presque ! merci de m'encourager .
-> Annick
Pour ne rien vous cacher je préfère l'eau plate, avec juste une légère houle qui s'apaise dés que le vent ne souffle plus..

véronique

-> Moua
Cet oiseau ? peut être n'est il que mon propre reflet ? allez savoir...
-> Philippe
bien sûr que nous vivons avec nos secrets... et heureusement !
Cette photo là Philippe, je la voulais un peu " mystérieuse " toute proportion gardée, bien sûr et sans prétention.. mais me dire que quelque part, peut être quelqu'un serait capable de partager mes secrets aussi...

Barbarette

Tiens, le pigeon de Philippe à trouvé où se reposer par ici, attendant le secret partagé, les mots confiés par le vent du haut de son perchoir, et méditer au sens de ces paroles cachées.

Free Cat

Ben voilà, je l'ai retrouvé dans une fenêtre où j'avais pas tapé le code en bas ! Ok je vous renvoie le premier jet ! :-)
-----------------------------------------------------------------
J'aime beaucoup le principe de cette photo. Ou le vide d'un côté, et l'insignifiant de l'autre se font exister mutuellement. Et précisément (je sais j'insiste ! lol) tout le principe de la "création artistique" est là ! Réunir dans un intention, un propos, une vison inspirée des éléments qui ne prennent sens et beauté que dans cette juxtaposition.

Et là l'image est un tel "haïku" un tel instant "zen", que la petite estampille, en bas à gauche, suffit à en perturber l'harmonieux silence ! :-)

Bravo, Véronique ! Jamais je ne doute que vous ayez toutes ces choses là, en vous.

véronique

-> Barbarette
"Tiens, le pigeon de Philippe à trouvé où se reposer par ici"
C'est exactement ce que j'ai pensé en ouvrant son image aujourd'hui ! si ce n'est pas lui, sont copains de toutes façons !
-> FreeCat
je l'ai deux fois, c'est une bonne journée

hors-cadres

J'aime le vide quand il raconte quelque chose, et la ca raconte tellement... bravo ;)

prune

Entre la gargouille et le hieroglyphe, cette silhouette est une belle signature.

véronique

-> Hors Cadres
Vous trouvez ? j'avais un peu peur de ne rien montrer aujourd'hui !
-> Prune
discrète signature ... sais rester dans son coin !

véronique

posté par gérard qui n'a plus accés aux commentaires ...
"Je ne vois qu'un pigeon libre, épris d'espace avec ou sans secret, qui a tout l'avenir devant lui, devant vous Véronique"

amichel

L’ange du silence parfois me touche
Il me met son doigt sur la bouche
C’est le gardien de mes secrets
De mes désirs de mes regrets
Des larmes qui dans mes yeux se cachent
Des rêves qui à mon cœur s’attachent
De ce qui vit au fond de moi
Douleurs muettes colères émois
Les rires que l’on n’entend pas
Les blessures que l’on ne voit pas
Les sources où mon âme s’abreuve
Les jours de doutes et d’épreuves
un jardin aux mille fleurs encloses
où meurent et renaissent les roses
L’ange du silence parfois me touche
Il me met son doigt sur la bouche

David

Sommes-nous, de nous-même, les seuls gardiens de nos secrets ?

Catherine

Le gardien des secrets
attend sur la gouttière
de la tour d'ivoire
que coulent les mots
en goutte d'eau
pour les cacher
sur la page blanche du ciel.

Alors je pense à ma petite Capucine
qui, dans un poème, à l'âge de 7ans écrivait :
(...)
Le secret de la pluie
C’est un coeur dans la sueur
Au dessus des fleurs de l’été
(...)

Comme vous me faites faire un joli (enfin pour ce qu'il représente pour moi) lien Véronique !
Et quelle magnifique poésie votre photo !

Henri

Si vous saviez ce que je sais! Mais je ne dirais rien ;-)
Bon week-end

Claude

Sobre, épuré, minimaliste, il fallait oser! J'aime beaucoup votre photo.

véronique

-> Amichel
et bien voilà ! cette ombre ne serait elle que l'ombre de moi même ? celle à qui je confie tout ?
Merci Amichel de comprendre
-> David
Je crois oui !
-> Catherine
ombre de la mémoire ? je ne sais pas pourquoi j'ai associé cette photo à cette citation ! Capucines aurait elle hérité de sa maman ?
-> Henri
Ne le pensez pas trop fort Henri, j'entends tout ....
-> Claude
Pour ne rien vous cacher, j'aime bien faire ce genre de photo ! état d'âme sans doute ... merci de vous être posé

marie

j'adore...c'est simple,sobre, et fait méditer...c'est une excellente photo!

Catherine

"Ombre de la mémoire ?"
Je ne sais pas Véronique... contre jour de la mémoire ?
En ce moment je dois garder un secret... Et pourtant je sais qu'en le disant à deux personnes il pourrait leur permettre une sérénité pour un choix de vie à faire...
Mais si je le dis, je provoque un scandale par ailleurs.
Alors vous savez quoi Véronique, je rêve de le souffler dans les ailes du pigeon pour que celui-ci aille le dire à ceux qui en aurait bien besoin.
C'est terrible parfois d'être gardien d'un secret !

véronique

-> Marie
Merci Marie parceque je sais votre regard aiguisé, cela me fait plaisir
-> Catherine
Là je ne sais pas que vous répondre ! ne pas garder un secret c'est un peu comme ces mensonges qu'on est parfois obligé de faire pour protéger l'autre ! vous comprenez ce que je veux dire Catherine..

Charles L.

Magnifique cliché.
Continuez à partager vos prises de vue avec nous (méprisez ce qui est méprisable...).

véronique

-> Charles
Pas évident... pourtant ! il y a des choses que je comprends toujours pas ! Merci Charles ....

Annick

merci à capucine et à odile..

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.