« Lecture Pour Tous.. | Accueil | Gros Chagrin ... »

10 avril 2006

Commentaires

merbel

Je ne sais si on pourrait faire une meilleure photo pour définir justement l'art photographique!

Une richesse inépuisable dans les regards.

Spectatrice , que vois-je?
Une femme devant moi, dont je ne vois que la main et le cou. Blancheur d'albâtre: position de mime. Je pense à Marceau, le symbole de la parole profonde née du silence, avec comme arme la simple expression du corps.

Derrière la main de cette femme -et par le système de l'inversion-sur son coeur, un photographe qui me regarde. Comme si elle me photographiait en train de regarder. Elle photographiait probablement cette blancheur fascinante, mais par un effet de miroir dont elle n'a pas mesuré l'effet, la photographe se photographie, se réfugiant cependant derière l'"objet" photographié... et son objectif.Et tous les regards se démultiplient, se croisent, s'enlacent, se concentrent.

Si ce n'est pas la définition de la photographie, ça, je n'y comprends plus rien...

Et puis comment ne pas penser qu'en chacun de nous se cache un être qui photographie? Un être secret qu'on cache d'une main pour ne pas se dévoiler mais qu'on protège aussi...

Vous avez l'oeil et le doigt pour appuyer sur le déclic au bon moment, mais vous avez surtout la main sur le coeur...à photographier la vie dans ses humeurs et ses contradictions.Et à aller chercher ce qui est le plus intime, ce qui ne se dit pas et qui pourtant mériterait une parole.

Cette photo vous dit, à votre insu et c'est une belle réussite!

Bravo Véronique.

Lyriann

Une main blanche fait-elle le point dans votre vie, Véronique ???

oreillette

lla main du coeur a avalé Véronique qui , maintenant, devient l'oeil du Coeur .

Free Cat

Bon ben là c'est "pouce ! Je fais mon autoportrait !" :-) Vitrine sans doute, qui multiplie des découpes selon les valeurs de reflets, et les plans selon qu'il sont réels ou réfléchis. Le principe est intéressant, mais la technique qui lui rendrait justice, pèche un peu ... contraste ? mise à niveau de l'horizontale ? ... Mais l'idée est là, c'est un peu l'essentiel tout de même. Le reste s'apprend ! :-)

véronique

-> merbel
Vous avez tout compris une fois encore, et votre interprétation éclairera Freecat... j'espère
-> Lyriann
... Ma conscience peut être
-> Oreillette
Avec le sentiment d'être progégée... par elle, c'est étrange
-> Freecat
Vous êtes terrible ! vous n'avez pas lu le texte de Merbel ( à qui vous faites confiance !! ) elle explique bien ce cliché, qui ne se veut pas artistique du tout.
J'ai pris deux photos de cette femme anonyme , entièrement et ensuite centrée sur la blancheur de la main.. je ne voulais pas au départ faire un auto portrait, mais pas du tout. C'est le hasard Freecat ... en bidouillant la photo, en "améliorant" l'éclairage : je me suis " découverte" et ce qui m'a plu c'est justement la position que prenait alors cette main par rapport à moi.. "Protection rapprochée" aurait pu être un autre titre.
Je trouve amusant de voir que justement on ne voit pas tout..
Le cadrage, le contraste, tout çà je m'en fous un peu ( j'ai tout de même fait un effort et modifier l'horizontale du bas pour vous faire plaisir )..mais l'essentiel était ailleurs
tout çà pour vous dire, que j'aime cette photo parceque j'ai l'impression d'y lire quelque chose, sans trop vous expliquer quoi et pourquoi ...

Bettina

Tu as tellement de commentaires qu'on a plus le temps de tous les lire... quelle curieuse photo que celle-là, moi ce que j'aime, c'est quand je ne comprends pas comment c'est pris, quand ça reste un mystère...

Free Cat

Véronique,
On n’ « explique » pas un cliché, on l’interprète. Ce genre d’accident (être dans la photo), lorsqu’il y a une surface réfléchissante, se produit très fréquemment, voire systématiquement lorsqu’on photographie perpendiculairement à la surface. A partir de là il reste deux attitudes possibles, en minimiser l’effet, comme dans le cas (majoritaire) où ça ne présente pas d’intérêt. Ou s’en servir (ce que vous avez fait ici) lorsque, l’incidente du hasard vient provoquer à un sens inattendu mais fécond pour l’imaginaire. Un peu comme lorsque j’avais laissé apparaître mon image dans la noire pelisse du loup (Note : « Loup-y-es-tu ? »)
Là où nous divergeons, c’est dans l’appréhension de l’image photographique et de sa mise en scène. De mon côté je ne vois pas en quoi le petit bonheur d’une incidente surprenante, venant nous provoquer à la réorientation d’un cliché, dispenserait de se soucier de l’esthétique ou de la simple force de l’image ? Bien au contraire, dans le mouvement même de cette redirection, j’ai le souci, justement, de tirer de l’incident, toute la force interrogatrice, dérangeante etc …, qu’il introduit dans le processus qui était en cours ! Et ça : cela se travaille.
Juste un exemple : la célèbre photo de Man Ray : « La prière » (je la mets en ligne pour info) est le produit d’une incidente de plateau. D’après ce que j’en ai lu : pendant une séance photo, le modèle nu, s’est penché au bord du lit pour ramasser quelque chose. Et s’apercevant que Man Ray était entrain d’en profiter pour photographier ses fesses, en gros plan, elle rabattit vivement ses mains sur son postérieur, pour le cacher à l’objectif du photographe voleur. D’où le cliché de Man Ray : né d’un enchaînement hasardeux et néanmoins, très esthétiquement mis en scène.

Gérard Méry

C'est trop fort pour moi, je n'arrive pas a interpréter l'image, il y a suremement une émotion qui m'échappe, au delà
de la main sur le coeur.

véronique

-> Bettina
C'est une curieuse photo c'est vrai... Y a pas grand chose à comprendre, simplement une superposition totalement involontaire qui a donné ce résultat que j'aime, et je ne saurai dire pourquoi, sans doute parcequ'elle m'intrigue autant que vous !
-> Freecat
Suis d'accord avec vous, mais je ne vois pas trop comment améliorer cette photo déjà TRES manipulée.. si vous avez une idée, n'hésitez pas, montrer moi. Nous sommes donc d'accord sur le fait que le hasard fait drôlement les choses ..
-> Gérard
la main sur le coeur ! posée là par pur hasard... et c'est cela qui m'a intéressée sur cette photo, sans grand interêt, à part celui qu'elle évoque pour moi...

Gérard Méry

Merci Véronique, tu as eu le mot qui rassure j'étais un peu
perdu.

jeanjacques

Il y a un côté mystérieux presque mystique, protecteur. Une photo qui fait penser, quelle belle idée vous avez eue. JJ

véronique

-> Jean Jacques
Je n'ai eu que l'idée de profiter de ce que je voyais

sandro

Je vais peut-être chercher la petite bête...mais je ne vois pas la main sur le coeur...parce que sinon, il serait à droite, non ?
J'aime bien les auto-portraits, on en dégage toujours quelque chose, même lorsqu'ils sont involontaires.
J'ai plutôt l'impression que cette main blanche essaye de vous empêcher de la prendre cette photo...et cela donne presque une image volée !

véronique

-> Sandro
Bien sûr qu'elle n'est pas sur le coeur, c'est une image Sandro ! vous êtes terrible de tout regarder en détail comme çà... ( sourire )
Cette main là, elle me protège, de qui, de quoi ? chai pas !
Si je devais garder un " auto portrait" et bien sans hésiter une seconde, je choisirai celui là

nina

belle réussite ce cliché.

cette main vous protege t'elle Veronique?!

ce matin cette photo m'a angoissé comme si cette main m'empechait de respirer!je viens de comprendre pourquoi!

Christophe le grain de sel

je pensse qu'il n'y a pas de regard et de jugement à porter, une expression est une action que l'on mene qu'elle soit vers un principe de liberte ou de penssée.
il y a quelque jours on me fit le repproche d'une photo d'une jeune fille du prenom de lauriane avec son regard et sa gestuelle mangeant une sucette certe j'y ai ajouté mon grain de sel par un commentaire anodins mais un hommage a monsieur en été la raison (les ames perdues au cerveau ramollis de flux télévisuelle en n'ont penssées différament qu'elle dommage... les idiots ils n'y compraigne rien.)
j'ai du la retirer afin d'eviter tous repproche on m'a méme sali en penssant que j'avais des actions de pervers.
Je dirais que l'action d'avoir la main sur le coeur n'est pas donné a tous vous l'avez eu lorsque vous m'avez commenté ce jour la, la remarque qu'on aurait penssé a une pub pour choupa choup et je ne vous ai pas remercier j'en suis confus voici ce qu'est avoir la main sur le coeur vous avez été la seule a y voir une action d'art certe choquante mais réfléchie ou le seul but etait de montrer un regard sans y porter un jugement.
La main sur le coeur est une attitude qui ce perd et je m'en mord les doigts a chaque fois que je veux donner du plaisir au gens qui m'entoure (voila pourquoi j'envoie constament des pics a tout va)
merci d'apporter chaque jour un regard différent certe c'est une action et on appelle cela avoir la main sur le coeur.

Christophe le grain de sel

le monsieur c'etait monsieur Serge Gainsbourg.

véronique

-> Nina
Je vous reconnais bien là Nina, sensible comme vous êtes, vous y avez vu un fantôme peut-être.. mais non, c'est une gentille main !
-> Christophe
Et bien dites moi, tout çà pour une photo de petite fille qui croque une sucette.. faut avoir l'esprit emberlificoté d'une drôle de façon !
Que c'est compliqué tout çà.. laisser aller ses émotions c'est déjà pas si simple alors assumer celle des autres... surtout quand elles sont tordues..

Christophe le grain de sel

a qui le dite vous...
la beauté c'est l'oeil qui regarde "Oscar Wilde"
tout ca pour une sucette quel bandes de c... .

Christian

Bonsoir véronique. Ravi d'avoir ajouter de la gaité à votre humeur matinale. Merbel a disséqué votre photo avec maestria comme d'habitude. Alors, difficile de s'exprimer après ça. néammoins, j'y vois un dédoublement de votre personnalité dans cet auto-portrait qui vous plaît tant. Il y a celle qui a envie de s'imposer dans son engagement photographique et puis celle qui se cache derrière une certaine pudeur (ou timidité) matérialisée par cette main blanche. Celle-ci tente de masquer l'objectif voyeur , voir même de stopper le geste, semblant vouloir se saisir de votre main. Les deux moitié de Véronique sont réunies. Celle que l'on voit et celle que l'on devine. Laquelle prendra le pas sur l'autre?.
Pour revenir à une chose plus concrète, je me permettrai de vous conseiller de poser l'objectif sur votre paume afin d'avoir une meilleure stabilité lors de la prise de vue. Mauvaise habitude à oublier. Quel empêcheur de tourner en rond,celui-là. Bonne nuit Véronique.

véronique

-> Christian
Et bien voyez vous, c'est peut être aussi pour çà que j'aime cette photo parcequ'elle parle !
ce que vous me dites là aujourd'hui, je le ressens depuis tant et tant de temps ...
Merbel aussi a trouvé les mots justes comme si tous les deux vous me connaissiez déjà..
Pour la paume sous l'objectif, je vais suivre vos conseils... vous avez l'oeil dites moi..

Charles L.

Des strates réfléchies!
Merbel nous coupe le sifflet. Vous en dites beaucoup de vous : votre regard caché par la lentille de l'objectif, reflété, à demi-masqué par la main de cette femme et par les vôtres... Les mains du coeur masquent vos yeux qui gardent leur mystère et pourtant votre regard nous est familier.
Mille bravos.

véronique

-> Charles
C'est vrai, vous l'aimez cette photo, parceque moi, je comprends pas pourquoi...
enfin si, aprés Merbel, Christian et vous maintenant, je vais finir par apprendre à me reconnaitre à défaut de me connaitre ...
C'est drôlement gentil ce que vous me dites ce soir

suzanne

très bel effet !!! :-)

Vézère

Image subliminale...
et sublime:
présences mystérieuses,dédoublement?
danse des doigts autour de l'objectif,
gant blanc pudique,
Oui, je me livre dans mes images offertes au public, mais jusqu'à un certain point...
bravo!

véronique

-> Vézère
Vous ressentez donc la même chose que moi en regardant ce cliché qui m'a beaucoup intringué je l'avoue et je commence à comprendre pourquoi à travers les mots de chacun...
je montre mais cache aussi !
Merci c'est gentil de me dire çà Vézère
à bientôt

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.