« Je file faire un tour au musée ... | Accueil | Je regarde derrière, dedans et devant en même temps ... passé, présent, avenir ? trop dur . »

19 avril 2010

Commentaires

Grandmouta

Ne jamais se fier aux apparences trop souvent trompeuses... la preuve...Il suffit d'un petit brin de poésie pour oublier le monde...ce cliché m'émeut tout simplement...

@ Grandmouta
"un ptit brin de poésie pour oublier le monde" ...
parfois c'est même dans leur tête que certains accrochent des papillons !
... et même s'ils sont un peu "fanés", ils égayent malgré tout

  amichel

"J'accroche des papillons partout "..... comme la lumière ..qui attire tant les phalènes

@ Amichel
comme Annick, c'est peut être pour y voir plus clair Amichel !

Annick

Un papillon cela accroche la lumière,
c'est si bon de voir clair.

@ Annick
quel joli petit mot encore ici Annick ...

monique

Je partage l'impression de Grandmouta, je suis restée un moment figée devant cette image que j'ai trouvée touchante également. J'ai fait à Castillon du Gard une photo dans ce même esprit.

@ Monique
j'ai remarqué que dans votre sud, les fenêtres s'animaient ... des petits signes, des petites choses ...
par ici, se passe pas grand chose
et oui, ces papillons dans ce triste décor sont touchants

Grandmouta

merci Monique !

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.